Une nouvelle drogue particulièrement meurtrière: « crocodile »

La Terre d’abord ! est un site d’informations vegan straight-edge et il est regrettable de constater que nous ne parlons que très rarement des effets pervers et mortels de la consommation de drogues.

Pourtant les récentes actualités sont un bon fil conducteur pour dénoncer ces substances mortelles qui touchent et détruisent tout le monde, à tout âge.

Rappelons que la semaine dernière, c’est un enfant de seulement 11 ans qui a été retrouvé dans un état de coma éthylique dans une rue de Roquemaure (Gard).

Le garçon affichait une alcoolémie de 2,84 grammes par litre de sang alors que le taux légal est de 0,5g/L. Ca laisse imaginer la quantité d’alcool qu’il a ingurgité avec ses amis, eux aussi mineurs. A titre informatif, dès 0,5 g/L, les réflexes et le temps de réaction diminuent. A partir de 3 g/L il y a intoxication et risque de coma éthylique.

Qu’un jeune garçon de cet âge soit dans un état d’ébriété aussi avancé est terrifiant et montre bien que l’alcool n’est pas considéré comme étant une substance très dangereuse, voire mortelle. Bien au contraire, l’alcool fait partit du paysage de la vie quotidienne et se consomme comme une simple boisson. Si l’alcool touche toutes les classes sociales, tous les âges, certaines substances détruisent les milieux les plus pauvres, tel le « crack » ou plus récemment la drogue appelée « crocodile » en Russie.

Non encore consommée en France, bien qu’elle serait à présent en Europe de l’ouest (l’Allemagne et la Belgique commencent à être touchées par ce fléau), la drogue « crocodile » a fait de terribles ravages depuis son apparition en 2002 en Europe de l’est, où 100 000 personnes seraient dépendantes de cette drogue.

Cette drogue est tellement toxique, que le consommateur voit généralement son espérance de vie réduite à 2/3 ans après sa première injection. Injection qui peut d’ailleurs s’avérer mortelle, en raison du mélange explosif et de la dangerosité des produits qu’elle contient.

Et si cette première prise de drogue n’est pas fatale, les conséquences de son utilisation glacent le sang : nécroses de la peau, plaques vertes sur le corps (d’où son nom de « crocodile » car la peau nécrosée prend l’apparence d’une peau de reptile), décomposition des chairs et muscles etc. Voici une photo très parlante malheureusement, et on peut voir quelques photos ici.

Si cette drogue touche tellement de personnes  c’est à cause de sa similitude avec l’héroïne, de son prix d’achat moins élevé et de sa facilité de fabrication.

En effet, ce qui est terriblement fou avec cette drogue « crocodile », c’est que la principale substance, la codéine (issue du pavot) se retrouve dans les antalgiques et dans les antitussifs, même destinés aux enfants !

En Russie, les médicaments à base de codéine sont librement vendus en pharmacie, d’où le très grande facilité de se procurer ! Et même si en France, les médicaments à base de codéine ne sont prescrits que sur ordonnance, une grande marque de comprimés anti-douleurs, se trouve en vente libre en pharmacies, et pour un prix dérisoire…

Pris à la base pour une simple douleur aux dents ou un mal de tête, les produits à base de codéine sont un véritable danger mis à la portée de tous et toutes. On peut d’ailleurs très facilement lire des témoignages sur les forums de santé de personnes ayant pris de la codéine, devenues dépendantes et galérant comme pas possible pour se libérer de cette drogue ! 

Ce nouveau phénomène faisant l’actualité, il arrive que dans certains articles de journaux, on peut même trouver tous les ingrédients pour concocter cette bombe ! Bien évidemment ces articles n’ont pas de partie en faveur de la drogue pris et ne font qu’informer sur un nouveau danger. Mais de là à énumérer les ingrédients que contient cette terrible drogue, on se croirait dans un cauchemar dénué de toute forme de respect et de bon sens.

Alors, on le voit bien, même les médicaments semblant le plus anodins peuvent créer une dépendance liée à une inévitable descente aux enfers.

Cette nouvelle drogue « crocodile » semble malheureusement promettre un avenir bien sombre, au vu de son prix très bas et de sa grande facilité de réalisation.

Inutile de rappeler que les drogues ne créent qu’une illusion passagère, qu’elles ne font que tromper et détruire le corps et le mental. La seule solution, c’est de donner naissance à un monde nouveau, positif, et le véganisme est une nouvelle culture basée sur la compassion, le respect et des valeurs constructives.

S’il est difficile de vivre au quotidien dans un monde affreux en attendant ce monde nouveau (et inévitable car tout le monde en a besoin, la planète la première), la vie elle-même, sous la forme végétale comme animale, nous rappelle à l’ordre et nous explique que la vie se construit, est quelque chose de positif, et ne consiste pas en l’auto-destruction!

Articles pouvant vous intéresser