La pergola

La pergola est une jolie forme architecturale que l’on trouve le plus souvent dans les jardins, et qui serait d’ailleurs une forme à redécouvrir pour les villes du futur qui ne devront plus être des villes.

Le principe de la pergola est simple : la pergola est une sorte de petit tunnel constitué de colonnes supportant des poutres.

Vu comme cela, ce n’est pas très intéressant, et d’ailleurs ce genre de pergolas existe en tant que forme privée, comme zone intermédiaire entre une maison et un garage ou une terrasse.

Mais ce n’est pas la pergola historique, ni ce qu’elle pourrait devenir s’il s’agissait d’une démarche généralisée.

Car déjà, naturellement, avec la pergola il s’agit de permettre à des plantes grimpantes de s’installer. C’est un passage ombragé, donnant le plus souvent sur une autre zone du jardin, ou bien une vue. La pergola est devenue historiquement une composante des jardins d’agrément, il y a une dimension esthétique, pas seulement utilitaire immédiate.

Le principe date de l’antiquité gréco-romaine, et c’est un anglais, John Evelyn, qui a remis le principe en avant, découvrant le terme en 1645 lors d’une visite à Rome au cloître de la Trinità dei Monti.

La pergola est une composante du jardin comme havre de paix. A ce titre, on la trouve également dans des parcs, les zones extérieures de musée, etc.

Mais dans l’idée, la pergola pourrait également intégrer l’architecture des villes, celles-ci devenant évidemment de moins en moins des villes, et pour cela il faut la libération de la Terre.

On aurait ici un élément urbain (et fonctionnel), mais où la Nature reprend ses droits, occupant un terrain lui revenant. Il resterait à savoir dans quelle mesure cette Nature serait ici vraiment libre, sauvage. Sans doute existerait-il ici différentes versions de pergolas.

On notera au passage qu’il ne faut pas confondre la pergola avec le tunnel vert, notamment employé au moyen-âge et durant la Renaissance.

La pergola est une démarche simple, mais elle peut donc être d’une richesse incroyable, si l’on a l’esprit ouvert à la Nature!

Articles pouvant vous intéresser