Brigitte Bardot remercie… Vladimir Poutine

L’année n’est même pas finie que déjà le grand déballage commence avec en prévision le score de Marine Le Pen aux présidentielles.

Sur le site « novopress », qui est le média de l’extrême-droite qui se veut « identitaire » (régionaliste, européen, traditionnel, etc.), on retrouve donc Brigitte Bardot.

Alors que la Russie connaît une fronde face à un régime où une petite oligarchie règne d’une main de fer, elle parle ainsi à Poutine :

« Mon Premier ministre préféré, je vous souhaite le meilleur pour les mois et les années qui viennent. »

Ce message est révélé aux médias, au moment donc où une vague de protestation demande le départ de Poutine en raison des truquages électoraux. Ce n’est pas un simple merci, ce sont de véritables encouragements.

On peut alors se demander ce qui plaît à Bardot dans Poutine : qu’il se mette parfois en scène pour aider les chercheurs à préserver tigres et baleines, dans de grandes orchestrations médiatiques ?

Parce qu’il ne fait pas que cela : il aime montrer qu’il pêche, il il aime poser en chasseur…

A moins que ce ne soit en raison du fait que ce soit « un homme, un vrai », et d’ailleurs une idole de l’extrême-droite française ? Le fait peut-être que le gouvernement réprime ultra-violemment, avec la police et l’extrême-droite, par exemple ceux et celles s’opposant à la destruction de la forêt de Khimki ?

Mais voici l’information telle qu’elle est passée sur le site d’extrême-droite :

Protection des animaux : Brigitte Bardot remercie Vladimir Poutine

24/12/2011- 16h00
MOSCOU (Novopress) Brigitte Bardot vient d’écrire personnellement au premier ministre russe Vladimir Poutine afin de lui faire part de sa grande satisfaction après le vote par la Douma, l’assemblée russe, d’une loi interdisant le commerce des peaux de phoques du Groenland.

Cette loi, passée inaperçue dans la presse en général, a été dévoilée par le Fonds International pour la protection des animaux (IFAW). Elle a été votée le 17 octobre dernier

Après avoir remercié Vladimir Poutine pour “ce plus beau des cadeaux de Noël”, la militante contre la maltraitance des animaux et également contre les abattages rituels a écrit : “Mon Premier ministre préféré, je vous souhaite le meilleur pour les mois et les années qui viennent (…) Merci infiniment d’avoir toujours été attentif à mes suppliques, je regrette de ne pas bénéficier d’un pareil soutien dans mon propre pays qui est scandaleusement rétrograde lorsque s’agit de défendre les animaux”.

En 2009, la Russie avait déjà mis un terme à la chasse aux phoques du Groenland sur son territoire. Une nouvelle victoire pour Brigitte Bardot, qui consacre son quotidien à la défense et au respect des animaux . Nous la retrouverons d’ailleurs très prochainement en exclusivité sur Novopress.

Comme nous l’avions dit, ce genre de choses ne fera qu’empirer. Et nous ne remercierons pas tous ceux et toutes celles qui ont naïvement fermé les yeux, qui n’ont pas voulu voir, qui ont considéré ce genre de question comme sans importance.

Au lieu d’aider les animaux, tout cela va produire une sorte de culture misanthrope et pro extrême-droite, soutenant vaguement quelques « droits » pour les animaux sans changer en rien la société et sans poser en rien les questions de fond.

C’est lamentable… et nous ne l’accepterons pas!

Articles pouvant vous intéresser