Le magazine « Public » se lance contre le véganisme

La France est arriérée sur le plan du véganisme, c’est une évidence, un mur terrible, qui ne tombera nullement avec un simple militantisme ou un espoir que les mentalités évoluent.

En France, les animaux sont considérés comme des machines, la Nature est méprisée, soumise aux fanatiques de la géométrie.

Alors, soit on comprend la libération animale, la libération de la Terre, la formidable dimension que cela représente…

Soit on tente de grapiller des points dans la société, points qui sont anéantis par des campagnes massives comme celle du magazine « Public. »

Ce magazine « people », aberration et insulte à la culture, vise les jeunes ; propriété du groupe Lagardère, il tire à 380 000 exemplaires.

Comme là en plus il est parlé de Beyoncé – « Beyoncé, son bébé en danger ! », on voit bien quelle terrible propagande anti-vegan est diffusée, puisqu’il est expliqué que Beyoncé menace la vie de son bébé en étant végétalienne – « une hérésie pour une femme enceinte » !

 Voici une présentation de l’article :

>> À 7 mois de grossesse, Beyoncé n’a pris que huit kilos ! Son bébé est en danger !
Cette semaine, dans Public, on tire la sonnette d’alarme ! Enceinte de 7 mois, Beyoncé n’a rien trouvé de mieux que de se mettre au régime végétalien.

Quésako ? Une version extrême du régime végétarien qui proscrit tout produit d’origine animale, et qui, par là-même, prive le bébé de tout ce dont il a besoin.

Nous voilà bien !

Et ne comptez pas sur Jay-Z pour la raisonner : croyant bien faire, il s’est mis au même régime que sa chérie ! Histoire de la soutenir dans l’effort…

Sauf que les spécialistes en nutrition contactés par la rédac sont unanimes : « C’est une folie ! Ce type de régime peut provoquer des malformations du fœtus, un retard de croissance et un accouchement prématuré ! »

Toute l’histoire dans le mag.

Dans le magazine en question, on a droit à un matraquage complet, une manipulation morale typique de la presse à scandale.

Et on a systématiquement droit à de prétendues citations, comme une personne expliquant que Beyoncé n’est certainement pas enceinte en vrai, puisqu’elle ne saurait mettre la vie de son bébé en danger !

Un degré de paranoïa typique de la manipulation psychologique…

Voici un extrait de ce qu’on peut lire dans Public :

Beyoncé n’a pris que 8 kilos en sept mois alors que Jennifer Garner, qui a tout juste un mois d’avance sur sa grossesse, a déjà pris 18 kilos.

Et les conséquences peuvent être terribles : le régime végétalien qu’elle suit (une version extrême du régime végétarien qui proscrit tout produit d’origine animale, y compris les œufs et le lait) met la santé de son bébé en danger.

La carence en acides aminés, indispensables, en fer et en calcium peut provoquer un retard de croissance du fœtus, des malformations et un accouchement prématuré.

Alors qu’elle entre dans son huitième mois de grossesse, la princesse du R&B doit se ressaisir pour le bien-être de son bébé, elle qui confiait encore récemment : « J’ai vraiment hâte de le tenir dans mes bras. Je rêve d’être maman depuis si longtemps ! » Allez, Bee, reprends-toi ! Dans un mois, tu seras à terme et ton bébé sera hors de danger, ce n’est vraiment pas le moment de tout gâcher !

Face à cette machine de guerre, ce n’est pas quelques tracts qui peuvent changer les choses, mais bien la vision du monde la plus solide qui soit, portée par des personnes indiquant la voie en essayant d’être le plus possible exemplaire par rapport aux buts qui doivent être les nôtres : la libération animale et la libération de la Terre !

Articles pouvant vous intéresser