La plantation en quinconce

Le quinconce est une forme telle qu’on en voit sur la face à 5 points d’un dé : quatre points, et un au centre.

Elle a une grande importance pour les jardins ; il s’agit en effet d’une méthode pour planter les arbres, notamment dans l’antiquité et au moyen-âge. Une plantation en quinconce consiste à planter cinq arbres de telle manière que cela forme un quinconce : quatre arbres forment un carré, et au centre on en met un cinquième.

La forme était déjà connue par Pythagore, qui attribuait à une organisation de dix points une valeur « mystique. » Thomas Browne, un anglais du 17ème siècle, s’est lancé dans une grande interprétation mystique de cette forme (notamment dans « Le Jardin de Cyrus » où la forme est attribuée au perse Cyrus et se voit attribué des propriétés magiques) Cela aura par la suite une certaine influence chez les romantiques.

C’est également une forme connue des Romains, et on retrouve aussi le quinconce sur certains blasons.

La plantation en quinconce, qui de fait souligne la diagonale, est très utile pour les arbres fruitiers, car elle permet un accès similaire à la lumière.

Elle est une forme classique des jardins à la française; et la plus grande place de France lui doit son nom: il s’agit de la place des Quinconces dans le centre-ville de Bordeaux.

La plantation en quinconce a été mise en avant notamment par Antoine Joseph Dezallier d’Argenville (1680-1733) dans Théorie et pratique du jardinage, œuvre très connue à l’époque et même traduite alors en anglais en 1712 et en allemand en 1731.

Le titre exact est : La Théorie et la pratique du jardinage, où l’on traite à fond des beaux jardins appelés communément les jardins de propreté, puis à la quatrième édition ce sera : Théorie et la pratique du jardinage, où l’on traite à fond des beaux jardins appelés communément les jardins de plaisance et de propreté, avec les pratiques de géométrie nécessaires pour tracer sur le terrein toutes sortes de figures.

Voici ce qu’on y lit, dans un éloge de la régularité typiquement français.

Cependant, on retrouve le quinconce dans de nombreux motifs architecturaux, y compris dans d’autres pays, comme ainsi pour ce bâtiment en Inde. Avec le quinconce, on a un sentiment d’espace, de ligne régulière.

L’une des caractéristiques de la plantation en quinconce est cependant aussi qu’il est facile pour une personne s’y promenant de s’y perdre, en raison du manque de repères…

Articles pouvant vous intéresser