Les araignées-loups australiennes voyagent en ballon

C’est un phénomène époustouflant que connaît la ville australienne de Wagga Wagga, où habitent quasiment 47000 personnes. Le nom vient de la langue aborigène Wiradjuri, Wagga signifiant corneille ou corbeau, et la répétition indique leur nombreuse présence.

Mais en fait de corbeaux, ce sont les araignées qui sont cette fois présentes. Il y a eu de grandes inondations, amenant des milliers de personnes à fuir de la ville, mais également les araignées de la zone inondée, araignées qui se sont alors répandues dans tout ce qui pouvait les abriter de la montée des eaux.

Ces araignées – des araignées-loups – ont alors formé d’immenses colonies, donnant naissance à un océan de toiles…

Des océans qui forment en fait des ballons. Des ballons qui sont propulsés par le vent, et amènent les araignées à l’abri !

Ce transport en ballon peut amener les araignées jusqu’à 5 kilomètres d’altitude, pour un transport pouvant durer 25 jours et s’étaler sur 1000 kilomètres…

Les ressources de Dame Nature sont absolument inépuisables, la vie l’emporte toujours.

Ici néanmoins, les araignées-loups ne sont pas parvenues à s’envoler toutes, d’où l’accumulation de toiles, alors que les araignées-loups deviennent elles-même plus nombreuses en raison des insectes eux-même plus nombreux avec l’humidité. L’inondation commence cependant à reculer.

Un tel phénomène comme ce transport « en ballon » des araignées est absolument formidable, cela montre comment Gaïa est formidable et comment il y a plein de choses formidables à apprendre et à vivre !

Articles pouvant vous intéresser