Des produits « végétaux » qui ne le sont pas

Qu’il y ait des logos « vegan » ou « végétal » sur les emballages alimentaires est un progrès qui facilite la vie des personnes vegan.

Seulement il y a parfois des pièges, comme avec cette préparation à tartiner de la marque Tartex.

Comme le montre les photos ci-dessous, le tartinable affiche le logo de l’Union Végétarienne Européenne ainsi que la mention « végétal ».

 Toutefois, quand on regarde les ingrédients de plus près, on y trouve…. du miel !

Les produits de la ruche, tout comme les produits laitiers ou les œufs, sont des substances issues des animaux, produites par les animaux. L’abeille étant un animal, le miel est donc un produit d’origine animale et certainement pas végétal.

C’est une grosse erreur qu’il arrive de trouver dans « le milieu de la protection animale ». Et c’est une erreur terrible qui prête à confusion et qui aboutit à des mélanges de tout et n’importe quoi, comme les pesco-végétariens, à savoir des « végétariens » qui mangent des poissons ! Les Français et Françaises n’aiment les définitions, ni se ranger selon des définitions sérieuses et précises, on trouve souvent ce grand n’importe quoi, qui plaît tant aux personnes incapables de s’engager sérieusement et complètement pour les animaux.

On a également une très grande marque de produits biologiques, qui mélange ainsi sans aucune gêne les milieux végétaux et animaux, créant un perte totale des repères et des engagements les plus basiques.

La marque se trouve en magasins biologiques et commercialise des produits à base de soja. Soy se vante d’être un « créateur de recettes végétales » et tente de convaincre « de la richesse de l’alimentation végétale et de ses bienfaits pour le corps et l’environnement. »

« Alimentation végétale » est en gras dans la citation de Soy, seulement, dans des publicités trouvées dans une revue, on peut voir que les recettes de cette marque sont très loin d’être végétales !

Ainsi, la première recette contient du fromage de chèvre et du miel !

La seconde recette contient du saumon !

Et ce ne sont pas des erreurs car sur le site de Soy, catégorie « Nos recettes végétales », on trouve plusieurs recettes avec du poisson comme  » Bouchées de thon et concombre « , « Brochettes de lotte au tofu« ,  « Quiche au saumon« , « Terrine de saumon à la suédoise » qui comporte et du saumon et des oeufs, mais encore au rayon des gâteaux un « Cheese cake aux cerises » avec des oeufs, oeufs qui se trouvent encore et toujours dans l’autre préparation se prétendant « végétale » de Soy qu’est le « Cheese cake à la poire ».

Que du miel passe pour un produit végétal est déjà aberrant, mais trouver des recettes faites avec des œufs ou avec des poissons, sur un site vante les « bienfaits » d’une « alimentation végétale » est une honte incroyable.

Le poisson ne pousse pas dans les arbres, dans la terre, c’est un être vivant tout comme la poule ou le bœuf. Même un enfant à l’école primaire est en mesure de la savoir!

Nous ne parlons ici que de l’alimentation, et donc Soy n’est pas pour une alimentation végétalienne. C’est une marque qui prête à confusion et qui ne respecte pas les valeurs et le respect qu’il faut donner aux animaux : le miel est un produit animal, issu de l’exploitation animale, le poisson est un animal.

Ce n’est pas en mélangeant de la sorte tout et n’importe quoi, en faisant une grande soupe nappée de pseudo valeurs que le véganisme gagnera. Soy est une entreprise qui vise les bénéfices, pas à changer le monde, voilà tout.

Pour que la Terre redeviennent bleue et verte, il faut avoir des valeurs sérieuses et s’en tenir aux définitions. Le laxisme n’a pas sa place dans un monde où les animaux se font exploiter partout, chaque seconde.

Articles pouvant vous intéresser