“T’as plus qu’à prendre un fusil pour aller libérer les animaux”

Faudra-t-il une révolution pour la libération animale ? Oui, c’est inévitable, et ceux qui disent que non sont des gens qui se trompent, ou de fieffés menteurs totalement empêtrés dans une société capitaliste immonde.

Il faut une prétention bourgeoise sans commune mesure pour prétendre que les choses « pourraient » changer par la voie de réformes, de lois, alors que tous les faits montrent très exactement le contraire.

Les statistiques sont formelles : l’exploitation animale grandit de jour en jour. Il y a toujours davantage de gens qui ont une alimentation liée à l’exploitation animale industrielle, parce que celle-ci est partie à la conquête de l’Afrique, de l’Amérique latine et de l’Asie.

Ceux et celles qui nient cette réalité sont obligés de masquer ceux et celles qui y font face. Voici un très appréciable commentaire sur un forum où LTD est « dénoncé” pour sa critique de l’intervention du responsable de L214 sur une chaîne de la TNT.

Pour moi, c’est l’exemple type du vegan “tout ou rien”… qui n’a pas la moindre stratégie. Limite aucune réflexion. (“La Nature”… Hum.)
Il se contente de clamer “Je refuse !”.
Et après ?
– “Ben rien, voilà, je refuse.”
Ça change le monde, les gens, la société ?
– “Non, mais au moins, j’ai refusé.”
OK. T’as plus qu’à prendre un fusil pour aller libérer les animaux. Tandis qu’à côté de ça, il y en a qui REFUSENT (parce que oui, L214 promeut, participe, encourage, etc. le mouvement pour l’Abolition de la Viande) et qui agissent EN PLUS sur tous les autres plans pour enquêter dans les industries, faire évoluer la mentalité de la société, les consommateurs, les producteurs, lutter contre les moyens de propagande des uns et des autres, etc.

« T’as plus qu’à prendre un fusil pour aller libérer les animaux » : et comment aura lieu sinon la libération animale ? En demandant simplement aux grandes entreprises d’arrêter, parce ce qu’elles font n’est pas bien ?

Quant à expliquer que LTD n’a aucune réflexion, alors que nous écrivons un article par jour et abordons une infinité de thèmes, c’est très parlant comme mensonge.

Mais au-delà de LTD, c’est la question de la stratégie qui est ici niée. Les personnes soutenant les « réformes », le wellfarisme, nient tout ce qui peut être radical. L’ALF ? L’ELF ? Walter Bond ? L’action antispéciste en Allemagne ? Les insurrectionnalistes jetant constamment des bombinettes en Amérique latine ? Jamais entendu parler !

Cachez ces vilains radicaux que je ne serais voir !

Si encore la divergence entre réformisme et position « révolutionnaire » était assumée, cela irait. Aux Etats-Unis, PeTA n’a pas de problèmes avec cela. Mais en France, la prétention des réformistes – alors qu’ils n’ont strictement aucun résultat – est sans bornes.

Où sont les résultats de la protection animale en France ? Où sont les résultats du réformisme ? Il n’y a rien, strictement rien, les seules conquêtes sont portées par des individus ici et là d’une abnégation totale.

Les gens en France méprisent la Nature, et d’ailleurs dans le commentaire cité il y a :

Limite aucune réflexion. (“La Nature”… Hum.)

Que signifie ce « hum » ? Rien, à part du mépris, et surtout l’incompréhension totale de la question de la Nature, montrant la soumission complète aux grands enseignements de l’idéologie dominante en France, selon quoi la Nature, c’est le « mal. »

Comme il est facile pour des esprits emprisonnés dans une société absolument dégueulasse de se moquer de ceux et celles qui « refusent. »

Eh bien oui il faut refuser ! Il faut refuser toute cette société, en bloc. Il y a des choses à récupérer, bien entendu, mais le changement doit être complet. Il n’y a pas de compromis culturel à faire avec une société de toutes manières en perdition.

Bien malin est le petit-bourgeois qui prétend changer des mentalités alors qu’il n’est qu’un accident de parcours d’une société hypocrite faisant semblant de tolérer une opposition !

Il ne mérite aucun regard ! Mieux vaut porter son attention sur quelqu’un comme Walter Bond, qui suinte la sincérité par tous ses pores, Walter Bond qui précisément il y a deux ans, allait fièrement en prison, fidèle à son esprit de l’absence de compromis, lançant lors de sa déclaration finale au tribunal:

« Faites ce que vous pouvez faire, faites ce que vous devez, devenez des guerriers vegans et de vrais défenseurs des animaux, et ne faites jamais de compromis avec les meurtriers et les profiteurs. »

« Quand vous quitterez cette salle de tribunal aujourd’hui, ne soyez pas dans le désarroi en raison de mon incarcération. Toute la férocité et l’amour dans mon coeur continuent à vivre.

A chaque fois que quelqu’un libère un animal et détruit ses cages, ils continuent à vivre ! A chaque fois qu’un activiste refuse de se soumettre aux lois qui protègent le meurtre, ils continuent à vivre ! »

Articles pouvant vous intéresser