Une virulente épidémie touche les rongeurs en France

Une très grave épidémie est en train de toucher les rongeurs. On en parle surtout sur les forums destinés aux rats (ici et ), mais il faut savoir que cette épidémie toucherait tous les rongeurs : souris, hamsters, cochons d’inde…

Nous parlons au conditionnel car des recherches et des analyses vétérinaires sont en cours afin de connaître le virus précis. A l’heure actuelle, il pourrait s’agir du Sendaï qui est très contagieux, très grave et mortel. Si les rongeurs ne sont pas emportés par ce virus, ils deviennent porteurs sains, et là, la contamination va s’étaler petit à petit via les co-voiturages pour les adoptions, les rencontres entre passionnés de rongeurs, les animaleries, les reproducteur etc.).

Les symptômes sont des éternuements, de la fatigue, une apathie éventuelle et un rhume qui peut dégénérer. Le rhume peut dégénérer, car cette maladie est tellement violente qu’elle emporte en général les rongeurs en quelques heures seulement, sans que l’on puisse sauver l’animal. Bref, très peu de signes avant-coureurs, pour une maladie foudroyante !

Si il s’agit du Sendaï, il existe un test de dépistage, le test Elisa. Sauf que ce test ne serait pas très fiable (il faut le faire sur un rat malade, en pleine crise) et ce test ne serait par ailleurs pas pratiqué en France (outre, par ailleurs, son prix élevé).

Mais le flou est total, soit c’est le virus du Sendaï, soit c’est un virus qui aurait muté ou deux autres virus couplés. Sans les résultats, ni les témoignages des personnes concernées, difficile de mettre un nom sur ce virus. Les pages des sujets sur les forums ne sont pas forcément faciles pour aider à comprendre la situation à cause d’un manque de chronologie, de renseignements, de témoignages et de retours.

Le virus dont il est ici question, viendrait (nous employons toujours le conditionnel car il est très difficile de regrouper des informations claires et précises) de l’exposition/vente de Houten (on peut voir ici une vidéo montrant de quoi il s’agit).

Houten est un événement où des animaux sont vendus. On y trouve des rongeurs, des lagomorphes, des furets, des oiseaux, des reptiles, des insectes, des arachnides… et comme le montre la vidéo ci-dessus, les animaux y sont détenus dans des conditions déplorables et plus que sommaires : cages de laboratoires et autres cages à l’espace ultra restreint, litière toxique de copeaux de bois pour ces animaux réduits à l’état d’objets d’exposition et de curiosité…

Bref, Houten, en plus d’être une occasion de se faire de l’argent avec le commerce d’êtres vivants est un rassemblement qui est un véritable nid à mauvais microbes et à maladies!

Dans le cas d’une épidémie très grave des mesures très strictes de sécurité et d’hygiène sont à respecter :

  • éviter les animaleries
  • éviter les rencontres avec d’autres personnes qui vivent avec des rongeurs
  • évitez les éleveurs de rongeurs

Si cela est impossible, il faut attendre au minimum 3 heures avant de renter chez soi, se laver consciencieusement les mains au retour et se changer.

En cas d’adoption, il faut respecter une quarantaine stricte et sérieuse d’environ 8 semaines (au lieu des 4 habituelles), afin d’éviter une éventuelle contagion. L’idéal, est de faire la quarantaine chez une personne qui n’a pas de rongeur.

Une bonne quarantaine se fait dans une pièce à part, avec un lavage soigneux des mains entre chaque touché d’animal. Si l’on veut faire les choses parfaitement, on se change même entre chaque pièce.

Si vous vivez avec des rongeurs et/ou si vous connaissez des personnes qui sont dans ce cas, faites passer l’information. Il faut être très vigilantE et être extrêmement précautionneux et précautionneuse quant aux règles d’hygiène. Mieux vaut en faire trop que pas assez, il en va de la vie des rongeurs!

Voici ci-dessous l’appel lancé à la vigilance. Dans le texte il est question de la Picardie, mais si il s’agit du virus Sendaï, toute la France peut être touchée.

Si vous croyez être touchés par ce virus, surveillez les topics en question sur les forums, respectez scrupuleusement les règles d’hygiène si vous vivez avec des rongeurs. Dans le doute, il ne faut surtout pas hésiter à aller chez son vétérinaire pour une consultation.

Nous tenons naturellement à souhaiter beaucoup de courage aux personnes et aux rongeurs touchés par ce virus.

Ceci est une alerte importante, j’invite tous les ratouphiles de la région picarde et alentours à la la lire attentivement et à prendre des mesures de prudence.

Une ratouphile de cette région qui souhaite rester anonyme m’informe qu’une épidémie très virulente a touché sa troupe ainsi que plusieurs autres personnes de ses connaissances. Au total, plusieurs dizaines de rats, ainsi que des souris et des cochons d’inde sont décédés. Au moins quatre personnes ont été touchées, dans les départements de l’Aisne (02) et de l’Oise (60), avec des vagues de décès chez deux d’entre elles début mars, puis trois (dont une déjà touchée en mars) début mai.

Il y a peu de signes avant-coureurs : parfois fatigue et quelques éternuements au plus puis décès, des morts subites sans signe avant-coureur se produisent également. Une autopsie pratiquée sur un des rats a écarté le SDA mais révélé la présence d’Escherichia Coli (bactérie normalement présente dans les intestins des mammifères, il existe de nombreuses souches, du plus inoffensif au plus dangereux).

Un virus pourrait être également en cause. Apparemment, l’épidémie pourrait se présenter par “vagues”, avec un premier groupe de décès, une accalmie puis une nouvelle poussée.

Aucun point commun n’a pour l’instant pu être trouvé entre les différents foyers, ce qui signifie que tous les endroits fréquentés par des ratouphiles directement (animaleries, expositions…) ou “indirectement” (éleveurs pro / grossistes) sont des sources potentielles de l’épidémie. Plusieurs personnes touchées se seraient rendues à Houten avant et/ou après les décès.

Dans l’attente de plus amples informations, nous recommandons à tous les ratouphiles de cette région la plus grande prudence :

– évitez les animaleries, les covoiturages, les rencontres, les expos… autant que possible,

– en cas de visite à l’animalerie ou de contact risqué, attendre 3 heures pour rentrer chez soi, changer de vêtements et bien se laver les mains en rentrant chez soi avant de toucher ses animaux,

– en cas de nouvelle adoption, quarantaine stricte de 2 semaines grand minimum (une personne a été touchée malgré une quarantaine de 2 semaines, donc 3 ou 4 pourraient être plus prudentes),

– en cas de projet de saillie, quarantaine stricte chez les propriétaires du mâle et de la femelle 2 semaines grand minimum avant la saillie,

– en cas de décès suspect, mise immédiate en quarantaine et autopsie si possible + signalement ici-même pour compléter nos informations ce qui permettra de recommander les meilleures mesures à chacun et de protéger un maximum de rats !

N’hésitez pas à diffuser cette information auprès de vos amis, et à nous signaler tout décès chez vous qui pourrait coïncider avec cette épidémie. Si vous souhaitez signaler des cas de manière anonyme, vous pouvez m’envoyer un MP, je m’engage à relayer l’information sans dévoiler votre identité.

Merci à tous de votre attention et surtout, soyez prudents !

Articles pouvant vous intéresser