ONU : 21 animaux supplémentaires reconnus en danger d’extinction

Vingt et une nouvelles espèces animales, dont le guépard, trois familles de dauphins et un vautour égyptien, ont été placées sur la liste des espèces en voie d’extinction par la IXe Conférence de l’ONU sur la conservation des espèces migratoires qui s’est conclue vendredi à Rome.

Les lamantins et six autres familles d’oiseaux ont été également placés sur cette liste des animaux devant bénéficier d’une protection absolue (dite liste I) tandis que l’année 2009 a été proclamée "année du gorille" pour aider à la survie des derniers 6.000 gorilles de la planète.

Plusieurs familles de requins ont été inscrits sur la liste II des espèces menacées.

Il s’agit notamment de deux familles de requins Mako de la Méditerranée dont la population a décru de 96% en quelques années en raison de la surpêche.

La Conférence a également adopté plusieurs résolutions, dont l’une vise à réduire la pollution sonore des océans provoquée notamment par les navires, et qui a pour effet de perturber gravement la vie et de menacer la survie de plusieurs espèces de mammifères marins, en particulier les baleines et les dauphins.

Tout en se félicitant de l’adoption internationale de mesures de renforcement de la défense des espèces marines protégées, la Société pour la Conservation des baleines et des dauphins (WDCS – Whale and Dolphin Conservation Society) a regretté que les gouvernements n’aient pas décidé d’y affecter des ressources suffisantes.

"Il est déconcertant de constater que le budget total de la Convention sera de moins de 7 millions d’euros et que les projets de conservation disposeront pour les trois ans à venir de moins de 170.000 euros" a déploré Nicolas Entrupp, le porte-parole du WDCS.

Il a estimé que "ces montants dérisoires étaient une gifle" pour l’avenir de la conservation des espèces menacées.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire