Kennel 35 ou la dévotion absolue

Voici une initiative (texte en citation ci-dessous, les passages en gras ne sont pas de notre fait) qui fera parler d’elle et qui, il faut l’espérer, ouvrira les yeux de certaines personnes.

La crise économique actuelle doublée de la période des grandes vacances, fait que les abandons se multiplient. Tous les ans des animaux se retrouvent sans foyer et cette situation s’empire au fil des années. A moins d’avoir une éthique en béton et de respecter certaines valeurs, sous n’importe quel prétexte, n’importe quelle personne reconnue pour être « correcte » peut abandonner un animal si ses propres règles ne sont ni solides ni strictes.

L’initiative en question se déroule en Angleterre et aura lieu dans 3 mois, dès le 5 octobre précisément.

L’auteur de cette action hautement éthique, s’appelle Sean Le Vegan – oui, cette personne est bien végane! Sean est bénévole au refuge pour chiens Manchester and Cheshire Dogs’ Home et à partir du mois d’octobre, il va s’enfermer pendant 35 jours dans une cage de ce refuge. Il partagera le box avec un chien, pas de lit mais juste une couverture. Il devra vivre avec le strict minimum, voire même rien du tout. Tout comme les animaux des refuges!

Par ailleurs, quand un chien arrive en refuge, il ne mange rien pendant les quatre premiers jours en moyenne, Sean Le Vegan fera de même! Bref, il (sur)vivra comme n’importe quel chien de ce refuge.

Au delà de la dénonciation de ce qu’endurent les animaux dans les refuges-prisons, Sean Le Vegan compte récolter des fonds pour le Manchester Dog’s Home. Pour se faire, il installera une webcam dans la cellule où il sera avec un chien comme compagnon de vie. Une petite somme de moins de 6 euros sera demandée aux abonnés afin de visionner la vidéo de cette émouvante aventure hors du commun. On voit donc bien que son but n’est pas de se mettre en avant, ni de faire parler de lui, lui ne voit que les chiens dans la misère :

« Le Manchester Dog’s Home est un organisme de bienfaisance fantastique qui fait ce travail depuis plus de 100 ans. Il a besoin d’argent pour rénover les chenils et les rendre plus sûrs face aux vandales et aux voleurs. Chaque centime leur reviendra »

Ce que va réaliser cet homme est extraordinaire, c’est une très belle preuve de compassion sans limite.

Trop peu de personnes vont aider dans les refuges, et donc trop peu de personnes savent ce que ressentent les animaux là-bas, et donc trop peu de personnes savent comment se passe le quotidien des animaux. Même si certains refuges sont accueillants, même si parfois les animaux ont de la place, des jouets et un minimum d’attention, cela ne remplacera jamais un foyer chaleureux et stable. Et le peu de bonnes âmes qui aide dans les refuges, tente de faire de son possible pour rendre une vie moins déplaisante aux animaux, mais face à des abandons toujours plus nombreux, le nombre de bénévoles pour aider ne suit pas, ces bénévoles ne peuvent pas se dédoubler…

Le problème est toujours le même : trop peu de dons, trop peu de bénévoles (ou pas assez de dons matériels, pas de propositions de famille d’accueil, pas d’adoptions) . Et sans dons et sans bénévoles, la vie des animaux abandonnés est terriblement triste dans les refuges, il n’y a pas de place pour l’épanouissement.

A défaut de vivre dans une société végane où les abandons n’existeraient pas et où les refuges seraient vides, il n’est pas possible de ne pas agir, il n’est plus possible d’attendre que cela passe, ni de se lamenter que « les gens sont méchants, que ça ne sert à rien ». L’exploitation des animaux s’arrêtera quand les végans seront devenus une force active, et quand ces mêmes véganes n’auront pas peur de se mouiller pour les animaux!

L’action de Sean Le Vegan est incroyable, un tel niveau d’empathie ne peut que donner des frissons, ne peut que donner envie de se bouger pour tous les animaux victimes des abandons qui attendent dans des refuges-prisons.

Au vu de son engagement et de sa démarche, il est indispensable de relayer au maximum cette information, surtout que pendant ce temps Sean Le Vegan récoltera des fonds pour les chiens du refuge.

Il s’appelle Sean Le Vegan, il a 35 ans, il est Anglais, il est bénévole au « Manchester Dog’s Home », et il envisage de se mettre à la place d’un chien enfermé dans un box de ce refuge pendant plus d’un mois.

A compter du 5 octobre, Sean va vivre tel un chien abandonné recueilli par le Manchester Dog’s Home. Il partagera son box avec un autre chien, il aura une heure pour utiliser une salle de bain, n’aura pas de lit, mais seulement une couverture.

« Je vais vivre comme n’importe quel chien du Manchester Dog’s Home »

On pourrait s’interroger sur l’utilité de cette expérience. Pour Sean, il s’agit de connaître exactement ce que les chiens endurent lorsqu’ils entrent dans un refuge.

« Lorsque l’idée m’est venue, les gens ont pensé que j’étais fou. Ca va vraiment être difficile » a déclaré l’homme. « Aller aux toilettes sera évidemment un problème, donc j’ai retiré la caféine, le sel et le sucre de mon alimentation pour maintenir mon niveau d’eau. Les premiers jours, je ne mangerai ni ne boirai rien » a-t-il ajouté.

En effet, les chiens qui arrivent dans un refuge mettent en moyenne 4 jours avant de manger. Pour que son séjour soit le plus authentique possible, Sean en fera de même.

Sensibiliser à l’abandon

Cette action, Sean souhaite la divulguer au monde entier, afin que tout le monde sache ce que c’est que de vivre dans le box d’un refuge. Pour ce faire, il mettre tout en œuvre pour faire sa propre publicité.

Ainsi, il espère récolter des fonds pour le Manchester Dog’s Home, et sensibiliser à l’abandon.

Concrètement, Sean installera une webcam dans son box, afin que tout le monde puisse assister à son quotidien. Il souhaite également faire appel à des invités célèbres, des dresseurs de chiens et toiletteurs.

« Le Manchester Dog’s Home est un organisme de bienfaisance fantastique qui fait ce travail depuis plus de 100 ans. Il a besoin d’argent pour rénover les chenils et les rendre plus sûrs face aux vandales et aux voleurs. Chaque centime leur reviendra » a expliqué Sean qui est lui-même bénévole dans ce refuge depuis de nombreuses années.

Si vous aussi, vous souhaitez suivre la progression de Sean Le Vegan, rendez-vous sur ses pages Facebook, Twitter, ainsi que sur son site web.

Articles pouvant vous intéresser