Un fascinant cocon d’Amazonie

L’humanité ne connaît rien de notre système planétaire, à part quelques bribes éparses ayant un rapport avec le progrès technique. Le réchauffement climatique n’a pas été prévu, et d’ailleurs ses mécanismes restent encore très difficiles à comprendre, à part dans les grandes lignes.

L’humanité commence à le comprendre, et c’est en ce sens qu’il fait saisir la petite fièvre planétaire au sujet de la découverte de ce qui apparaît comme un petit cocon de deux centimètres, sur des troncs d’arbre.

Personne ne sait ce que c’est, ce qui n’est guère étonnant, vues que nos connaissances sont encore immensément faibles, alors qu’en l’occurrence les insectes forment la majorité des animaux sur notre planète…

Mais ce cocon a-t-il été produit par un insecte ? Et s’agit-il d’un cocon, ou d’un reste de cocon ? En fait, même cela personne ne le sait. La Nature nous impose ici, non pas un mystère, mais toute sa complexité.

La découverte de ces « cocons » a été faite par en Amazonie péruvienne par Troy Alexander, un étudiant américain lié au Tambopata Research Center (on peut écouter ici le son de la forêt de Tambopata, tout simplement fabuleux).

Troy Alexander était parti au Pérou pour participer à un projet de protection des aras, qui sont des espèces de perroquets en voie de disparition.

Une mission va ainsi partir pour Tambopata en décembre, pour tenter de comprendre qui a pu former ce cocon.

Certains chercheurs pensent que le cercle forme une barrière protégeant l’intérieur. Les arachnologues, en tout cas et en attendant, n’en savent rien.

De manière intéressante, l’ALF (cette fois l’Association des Lépidoptéristes de France) par l’intermédiaire de son secrétaire pense que c’est un papillon de nuit qui a pu être à l’origine de cette forme.

En tout cas, la fascination suscitée par ce cocon est salutaire (même si bien entendu il y en a pour se moquer, et justement il est intéressant de comprendre et de rejeter leur nihilisme). Il y a encore tout à apprendre, et non pas tout à ruiner.

Or, de par la direction que l’humanité a prise, tout va être ruiné. La prise de conscience est inéluctable, reste à savoir à quel moment elle se fera…

Articles pouvant vous intéresser