Kevin et Tyler ont besoin de soutien !

Tyler Lang et Kevin Olliff sont deux activistes américains pour les animaux, de la ville de Los Angeles. Lors d’un contrôle de police, il a été trouvé le 14 août dans leur voiture du matériel « suspect. »

Ils ont été arrêté sur le champ, et depuis ils sont emprisonnés dans des conditions très dures, avec un procès en attente avec une condamnation pouvant aller jusqu’à trois ans de prison.

L’accusation est la suivante :

« l’accusé était en toute connaissance en possession de cagoules de ski, d’une veste de camouflage, d’une tenaille, d’une pince coupante et d’acide chlorhydrique, adapté pour une utilisation lors d’effraction dans un immeuble, avec l’intention d’entrer dans un tel endroit et avec l’intention d’y commettre un vol. »

3 ans de prison pour cela, cela peut sembler incompréhensible en France, mais ce n’est pas le cas aux États-Unis où la libération animale est un mouvement réel. C’est ici l’intention qui est jugée, il y a tout un arrière-plan.

Kevin Olliff a 25 ans et est végan depuis l’âge de 15 ans. Il a participé à de nombreuses campagnes activistes, et est parti pour un temps en mer avec le Sea Shepherd.

Tyler Lang a 23 ans et est végan depuis l’âge de 14 ans. Il a participé à de nombreuses campagnes de manifestation devant les maisons de personnes liées à la vivisection, notamment contre le groupe financier Fortress Investment Group qui au bout de six mois a renoncé aux liens avec HLS.

Tyler a d’ailleurs été attaqué juridiquement en 2011 et 2012 par AstraZeneca, BlackRock et Beckman Coulter pour son rôle dans l’organisation des protestations.

C’est en raison de leur activisme que Kevin et Tyler doivent affronter la répression d’Etat. Ils ont été pour l’instant placés dans une petite prison intermédiaire, une prison de comté (en l’occurrence le Woodford County Jail), accueillant une vingtaine de personnes.

En raison de l’organisation d’un site de soutien – supportkevinandtyler.com -, la prison leur a confisqué le 6 septembre leur téléphone et leur accès à un email, et les interdit de voir un médecin.

L’interdiction a concerné toutes les personnes en prison, afin bien sûr d’isoler les deux végans et de former une atmosphère hostile à leur encontre.

Devant la pression, le 10 tout cela a été rétabli. C’est très important, car une autre interdiction avait été mise en plus : le fait de « cantiner », c’est-à-dire acheter des aliments par l’intermédiaire de la prison.

Or, depuis leur arrestation, la prison leur refuse des plats végétaliens, ils sont obligés de piocher ce qui est végétalien dans les plats, quand il y a quelque chose de végétalien, ce qui n’est pas forcément le cas.

Dans un même ordre d’idées, à partir du moment où une liste de livres a été mis en ligne pour les envoyer à Kevin et Tyler, la prison a interdit tous les livres. Cette interdiction est toujours en place.

Bien entendu, la prison a séparé depuis le début Kevin et Tyler. Et le juge a exigé des cautions impossibles à payer : au lieu des 15-25 000 $ exigés au maximum dans l’Illinois, il est demandé 200 000 $ à Kevin et 100 000 $ à Tyler.

La situation de Kevin et Tyler ne dépend pas que des activistes aux Etats-Unis, qui appellent et envoient des messages à la prison et au maire local. Plus leur situation sera connu de par le monde, plus il y aura une pression en leur faveur : leur isolement est leur faiblesse, notre solidarité une arme décisive !

Articles pouvant vous intéresser