PETA et Britney Spears

PETA en rajoute encore une couche dans le ridicule, avec cette fois Britney Spears présentée comme une figure opprimée devant par conséquent comprendre l’oppression des animaux.

"Britney est une victime des paparazzi, ajoute le texte, et elle se plaint et pleure tout le temps à cause du fait qu’elle est bloquée dans une maison gardée et qu’elle ne se sent pas libre, elle devrait être capable de comprendre l’horreur des animaux quand ils sont utilisés pour le divertissement. Sauf que Britney a choisi de chanter et d’avoir le mode de vie qui va avec. Les animaux sont séparés de leur mère à un très jeune âge, enchaînés et frappés par des électrochocs"

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire