Côté basque et des Landes: alerte oiseaux marins échoués !

La Côte Basque et des Landes connaît une succession d’arrivées d’oiseaux marins épuisés sur les plages. Voici l’appel d’une association locale à participer au soutien.

ALERTE OISEAUX MARINS ÉCHOUÉS!

L’association Hegalaldia, centre départemental pour la sauvegarde de la faune sauvage basé à Ustaritz (64) a lancé ce matin un appel à ses nombreux bénévoles ; En effet, des dizaines, voire des centaines d’oiseaux marins sont retrouvés sur les plages de la Côte Basque et des Landes, affaiblis… dénutris… pour certains mazoutés… et pour d’autres morts… La plupart sont des guillemots de Troïl et des macareux.

En 15 jours l’association a déjà accueilli 85 oiseaux marins ! Les tempêtes successives sont la cause principale d’accueil. Celle d’hier a été celle de trop…

La situation semble être tout aussi catastrophique sur l’ensemble de la Côte Atlantique. En effet, la Bretagne vient de fermer plusieurs de ses plages à cause d’une pollution massive et des centaines d’oiseaux arrivent sur les différents centres de sauvegarde.

L’échouage concerne donc toute la Côte !

Si vous trouvez un oiseau affaibli, vous pouvez vous aussi participer à son sauvetage : attrapez l’oiseau avec une serviette, mettez le dans un carton, si possible au chaud (avec une bouillotte ou une bouteille d’eau chaude) et contactez le centre de sauvegarde le plus proche de chez vous.

HEGALALDIA centralise tous les appels pour l’Aquitaine. Vous pouvez les joindre 7 jours sur 7 au 05 59 43 08 51 ou au 06 76 83 13 31. Ils vous indiqueront vers quel centre de soins vous tourner.

Pour les autres régions, vous pouvez aller sur le site de l’UFCS.

Voici également leur communiqué suite aux opérations d’il y a deux jours.

Petit bilan de la journée de hier. Nous vous le devons, car votre soutien est vraiment très important pour nous ! Le téléphone a sonné sans cesse …

Journée finie à 21h30. Plus tôt que les journées précédentes, non pas parce que nous avons accueillis moins d’oiseaux que lundi, car au contraire, les chiffres ont encore augmenté. Mais c’est grâce à tous les bénévoles encore plus nombreux qui se sont mobilisés aujourd’hui.

Alors encore une fois, merci à vous tous !

106 oiseaux marins accueillis hier. Le soir il nous reste sur la structure 131 Guillemots de Troïl, 20 Macareux moines, 2 Fous de Bassan, 2 Pingouins tordas, 1 Mouette mélanocéphaleet 1 Mouette rieuse : soit 157 oiseaux marins (mais n’oublions pas que nous avons aussi des rapaces et autres espèces d’oiseaux et des mammifères…).

En plus des 4 salariés de l’association, une équipe fidèle de plus d’une quinzaine de bénévoles était présente sur le site pour assurer le soin aux animaux et la logistique.

De nombreux vétérinaires ou organismes nous ont appelés et ont servi de point de ralliement pour « stocker » les oiseaux avant leur transfert vers Hegalaldia.

De nombreux particuliers nous ont aussi amené directement les oiseaux et certains plusieurs fois dans la journée…
Montage de la tente par des benevole d’Hegalaldia La tente devant le batiment d’Hegalaldia De la nourriture offert par des particuliers pour aider l’association Hegalaldia

Beaucoup d’autres, suite à notre appel du matin nous ont amené serviettes, bouillottes, journaux… et même pain, fromage, gâteaux, boissons, pizzas, … pour que les équipes sur place puissent s’alimenter !

Nos locaux étant trop petits pour tout ce monde, un sympathisant de l’association nous a amené une tente de manière à ce que nous puissions installer une antenne annexe, et un bénévole nous a prêté un chauffage à gaz afin de chauffer cette tente.

Merci aux dames Molina et Madame Pujol, qui sont venues chercher de nombreuses serviettes pour en laver, et en sécher.

Certains bénévoles sont arrivés le soir après leur travail pour venir nous aider …

Nous ne pouvons pas citer toutes ces personnes au grand coeur, mais sachez que ce grand mouvement de solidarité fait vraiment chaud au cœur !

Merci encore à vous tous ! Grâce à vos partages facebook, à vos actions et à votre soutien, nous arrivons à faire beaucoup !

Articles pouvant vous intéresser