« Neknomination »

« Boire un petit coup c’est agréable » veut la légende. En réalité, l’alcool est une fuite, sans fin, un produit de la société qui dénature les individus et les met sous pression.

Il est coutume pourtant de dire qu’en France, l’alcool est un phénomène « maîtrisé », comparé aux beuveries suédoises, anglaises, australiennes ou encore américaines.

Les Français sauraient gérer, tandis que les « anglo-saxons » auraient ritualisé la beuverie jusqu’au délire.  Si jamais une telle interprétation a pu avoir un sens de par le passé, aujourd’hui c’en est bien fini.

Voici ce qui est pas moins que le communiqué du ministère de l’intérieur au sujet de la beuverie appelée « neknomination », qui sévit de manière virale.

L’existence d’un tel communiqué montre que le problème est grand, l’alcool passe ici du problème individuel au problème social.

Neknomination

13 février 2014

Un nouveau jeu dangereux dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler débarque actuellement sur les réseaux sociaux, et plus particulièrement sur Facebook : « Neknomination ».

L’idée ? Un participant poste une vidéo sur les réseaux sociaux, engloutit un verre (ou plus) d’alcool « cul-sec » et désigne une ou plusieurs personnes afin qu’elles en fassent de même.

Cette expression est issue du néologisme formé à partir de l’expression argotique « neck your drink », qui s’utilise pour inciter un tiers à boire de l’alcool d’un trait, et du mot « nomination ».

Ce phénomène prend actuellement de l’ampleur en France, et beaucoup d’entre vous pourront nous dire que ce n’est pas de boire un verre d’alcool devant une caméra qui les tuera !

Sauf que cette tendance présente un danger bien plus insidieux qui s’inscrit sur le long terme. Les défis relevés par les jeunes « nominés » deviennent bien souvent de plus en plus recherchés, mais parfois dangereux pour leur santé.

Et c’est bien là tout le problème de cette petite mode, dont les dérives peuvent être nombreuses, entraînant au passage des comas éthyliques, voire la mort.

Alors, suivez donc quelques conseils simples :

 Face aux défis de vos amis, montrez que vous êtes bien plus intelligents que ça et ne vous laissez pas influencer par une stupide épidémie.

 Pensez à votre avenir également ! Vous n’avez certes aujourd’hui que 18 ou 20 ans, mais ces vidéos, postées en public sur internet, resteront des années, voire durant toute votre vie sur le web.

Que penseraient alors dans dix ans vos futurs employeurs face à de tels contenus ?

– Ne négligez pas les dangers de l’alcool sur votre santé, et pour plus d’informations, visitez le site http://www.preventionalcool.com/

– Conservez vos talents créatifs pour de bonnes causes !

Si votre enfant fait face à un problème lié à l’alcool, un site dédié vous aide à trouver les mots pour lui en parler : http://www.alcooletparents.com/

Les arguments, très calculés, montrent qu’il y a une grande peur face à un tel phénomène. Et pour cause! Ce genre de démarche nihiliste contamine très vite les gens dans une société dénaturée, composée d’individualistes qui s’ennuient.

On a là quelque chose d’indéniablement de très mauvais, de très grave; un phénomène « viral » similaire a été l’odieuse « quenelle » de Dieudonné. Le fait de retrouver l’alcool dans ce type de démarches est également très révélateur, et il faut se rappeler de l’affreuse histoire qu’a connu un lama tout récemment (Serge le lama : un faux « conte » pour adultes barbares).

Notons toutefois que ce n’est pas le seul aspect. Certains médias ont ainsi mentionné des initiatives où au lieu de boire, la personne faisait une « bonne action » et appelait à faire de même. C’est évidemment bien mieux, mais cela reste un appel « venant du coeur » irrationnel.

Dans tous les cas, ce à quoi on assiste, c’est à des entreprises individuelles où l’ego est au centre, dans un appel qui se veut subversif. Il n’est guère étonnant que, dans ce genre de démarches, on tombe dans les attitudes patriarcales, avec le « défi » au coeur des valeurs.

Savoir rester posé, réfléchi, agir en son âme et conscience, est bien loin de tout cela!

Articles pouvant vous intéresser