Il y a 25 ans, la catastrophe de l’Exxon Valdez

Le 23 février 1989, il y a 25 ans, le superpétrolier Exxon Valdez chargeait aux alentours de 21h 180 000 tonnes de pétrole brut, dans le sud de l’Alaska. Cependant, juste après minuit, il heurta un récif, et s’échoua… 11 des 13 citernes du navire sont endommagées, et 40 000 tonnes de pétrole brut se déversent, pour former 7 000 km² de nappes et toucher 800 km de côtes…

Nous avons déjà présenté cette catastrophe terrible (La catastrophe de l’Exxon Valdez). Ce n’est pas la seule, malheureusement, il faut également connaître celle de l’Ixtoc (Ixtoc-1 et la plus grande marée noire du 20ème siècle), sans oublier celle du Deepwater Horizon.

Il y a lieu de se demander pourquoi – mais la réponse est évidente – il n’existe pas des enseignements à ce sujet. Tant dans les écoles, que dans l’organisation de la vie sociale de l’humanité. Mais la réponse est évidente : les enjeux sont colossaux.

On pourrait penser que, après la catastrophe de l’Exxon Valdez en Alaska, la compagnie Exxon se soit retrouvée ruinée. Eh bien absolument pas. ExxonMobil Corporation, c’est 425 milliards de dollars en chiffre d’affaire, pour un bénéfice de plus de 45 milliards.

A titre de comparaison, c’est là le PIB de la Suisse : l’entreprise pèse même plus que 179 des 195 pays reconnus par l’ONU !

Niveau bénéfice annuel, c’est plus de 45 milliards de dollars… On comprend pourquoi à l’époque déjà, au moment de la catastrophe, l’entreprise a même pu payer deux milliards de dollars en quelques années, afin de payer 11 mille personnes pour tenter de nettoyer les dégâts, plus un milliard pour éviter de multiples procès, par exemple intentés par des industriels de la pêche.

Quant aux amendes punitives, à coups de procédures et d’avocats, elles sont passés de 5 milliards de dollars à 500 millions… Ce qui est autant d’argent conservé pour le profit, et également pour arroser différents lobbyistes niant l’origine humaine du réchauffement climatique !

Si l’on prend d’ailleurs le classement des meilleurs bénéfices réalisés dans l’histoire par une entreprise, on retrouve ExxonMobil aux cinq premières places (2005, 2006, 2007, 2008, 2011). Le sixième au classement est par exemple Apple avec ses bénéfices de 2012.

Pour en rajouter, l’une des conséquences de la catastrophe de l’Exxon Valdez a été la généralisation des navires à double coque, qui forment 79 % des transporteurs de pétrole brute. Et pourtant il est facile de deviner à qui appartiennent surtout les 21 % des navires à simple coque…

Car ExxonMobil a plus de navires de ce type que les 10 plus grandes compagnies pétrolières réunies !

Quant au futur, Exxon Mobil compte rester dans la partie, bien entendu. Voici ce que le Figaro annonçait au début de ce mois :

Exxon Mobil a annoncé aujourd’hui prévoir pour cette année une baisse de ses dépenses d’investissement et une production d’hydrocarbures stable.

Le groupe américain, première compagnie pétrolière cotée du monde, évalue ses dépenses à 39,8 milliards de dollars (29 milliards d’euros) en 2014 après un pic de 42,5 milliards l’an dernier. Elles seraient ensuite inférieures à 37 milliards sur la période 2015-2017.

En tout, Exxon prévoit de mettre en production dix projets majeurs cette année. La production de pétrole et de gaz naturel sera stable en 2014 puis devrait augmenter de 2 à 3% de 2015 à 2017, a précisé la compagnie avant sa présentation annuelle aux investisseurs.

La réponse à tout cela doit être simple. Des entreprises comme ExxonMobil ne doivent pas exister. La production d’énergie doit être entièrement organisée selon les critères de l’écologie radicale, sur la base de la morale propre à la libération animale et à la libération de la Terre.

La planète ne peut héberger la vie avec de telles activités destructrices “justifiées” par le profit, et ici il faut bien comprendre que la marée noire n’est qu’un aspect dramatique d’une série bien moins spectaculaire d’oeuvres relevant de l’écocide.

L’avenir appartient inévitablement à la prise de conscience, à la culture reconnaissant Gaïa, à la révolution pour briser de telles horreurs, et faire en sorte que la planète redevienne bleue et verte !

Articles pouvant vous intéresser