Les dépenses illégitimes de la SPA de Paris

Voici un article du « Canard enchaîné » concernant, une nouvelle fois, les comptes de la SPA (de Paris). C’est encore et toujours édifiant, et cela montre comment les lois de l’entreprise, avec leurs approches et leurs méthodes, ont totalement gangrené celle-ci.

Il y a un nombre innombrable de scandales qui sont exposés dans cet article. Normalement, la SPA devrait être de dimension nationale, démocratique, avec des responsables dépendant de leur base et disposant de salaires très limités.

On travaille en effet pour la cause, on n’est pas là pour faire du profit, on est là pour servir les animaux. C’est un honneur que de servir un projet tel que devrait l’être la SPA (ou toute SPA, toute association – refuge en général).

Il est ainsi odieux de voir qu’un type comme le « directeur général » gagner 7000 euros par mois ! Certains diront que c’est le prix à payer pour avoir à sa disposition un « cadre ». Un quoi ? Un cadre d’une grande entreprise ? Quel rapport avec une SPA ?

Et ne peut-on pas considérer qu’un travail démocratique impliquant de nombreuses personnes ne vaut pas dix mille de ces cadres ? Voici d’ailleurs le parcours du directeur général :

DIRIGEANT
Conduire le changement dans une organisation aux enjeux stratégiques forts
Développer les compétences et fédérer les équipes
Mobiliser les ressources internes pour maximiser l’impact

⇨ Directeur des Ressources Humaines national et international accompagnant le développement fort des activités : véritable « business partner » très orienté résultats

⇨ Acteur de la cohésion sociale d’entreprise dans les environnements ouvriers et syndicalisés : Négociation, communication et marketing – « Diriger c’est communiquer »

⇨ Manager opérationnel au sein de groupes de services B to B avec conduite du redressement économique par la qualité de service et l’adhésion au projet d’entreprise : « Main de fer dans un gant de velours »

Expérience

Directeur Délégué aux Affaires Sociales et Juridiques
TLF – FÉDÉRATION DES ENTREPRISES DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE DE FRANCE
– (1 an 6 mois) Région de Paris , France
Vice Président Ressources Humaines International
CMA CGM
– (10 mois) Marseille
Directeur de la Communication et des Ressources Humaines
Bolloré – Division Terrestre International : Bolloré Africa Logistics
– (3 ans 10 mois)
Directeur des Ressources Humaines
Bolloré – Division Terrestre International
– (4 ans 7 mois)
Président de la Commission Sociale et de la Formation Professionnelle de TLF
TLF – Fédération des Entreprises de Transport et Logistique de France
– (6 ans)
Directeur des Ressources Humaines
Bolloré – SFP Société Française de Production (Audiovisuel)
– (10 mois)
Secrétaire Général et Directeur des Ressources Humaines
MORY GROUP
– (5 ans 11 mois)
Directeur Général Compagnie Francaise de Transport de Voyageurs
CARIANE aujourd’hui KEOLIS
– (4 ans 5 mois)
Directeur Marketing, Directeur Commercial IDF, Directeur d’Agence…
CALBERSON aujourdhui GEODIS
– (7 ans 3 mois)
Chef d’entreprise
VOILE AU LARGE Ecole de Course à la Voile à bord de PEN DUICK III
– (6 ans)

Y a-t-il ici un rapport avec l’organisation dans le domaine de la protection des animaux, des refuges ? Est-ce le reflet d’un choix tourné vers l’aide aux animaux, d’une réflexion végane? Absolument pas! Cela signifie qu’au lieu de la transparence, on a un expert en business.

De la même manière, quelle est donc cette histoire de conseils en communication ? On fait des dons à la SPA pour donner 8400 euros par mois à de tels gens ?! Comme si la question de la communication n’était pas évidente : transparence, franchise, attitude incorruptible dans la défense des animaux.

Au lieu de cela, la SPA de Paris est client de cette société, tout comme des entreprises dont le but est le profit, comme par exemple Accor, Airbus SAS, Bouygues Telecom, Colony Capital, Fédération Bancaire Française, Financière Pinault, Fnac, Goldman Sachs International, Google, Hermès International, etc. ou encore la Présidence de Côte d’Ivoire, la Présidence de la République du Niger, etc.

Et à cela s’ajoute une boîte de coaching et de communication ?! Et également une entreprise de relations presse ?! Cette dernière s’occupe d’ailleurs beaucoup de la nourriture pas du tout végane…

La SPA (de Paris), au lieu de faire confiance aux gens pour diffuser l’information, d’organiser l’opinion publique, donne des milliers et des milliers d’euros à des gens comme cela?!

16 000 euros par mois, 192 000 euros par mois, et après la SPA (de Paris) explique qu’elle est obligée de tuer des animaux dans les refuges par manque de moyens !

Articles pouvant vous intéresser