Les “amoureux du cirque traditionnel animalier et familial”

Le cirque fondé sur l’utilisation des animaux est dans une très mauvaise situation, étant donné qu’il est lié à toute une culture qui, heureusement, est en train de disparaître : celle de l’exotisme de pacotille, de l’homme fort dominant les animaux puissants, de la femme svelte exerçant sa souplesse en s’appuyant sur des animaux fougueux, etc.

Bien entendu, le cirque fondé sur les animaux tente de se défendre, et on a un exemple très parlant avec « l’association des amoureux du cirque traditionnel animalier et familial », apparu sur facebook il y a quelques mois.

Cependant, quand on voit une image comme cela, on ne peut qu’être terrifié et exiger directement la fermeture de ces insultes à la Nature… C’est absolument terrible.

On sait que les animateurs des cirques avec animaux défendent avec « vigueur » leurs activités et malheur aux personnes tentant de diffuser des critiques dans les environs de leur cirque… Mais pourtant, quand on voit le « style », ne peut-on pas penser que ringardiser tout ce vieux fatras est loin d’être difficile ?

On a ici une sorte de philosophie de la vie digne des vieux James Bond, avec l’homme viril et la jolie fille au milieu des « bêtes sauvages », on a une sorte d’aventure qui pouvait impressionner il y a 60 ans, mais aujourd’hui ?

Tout cela est totalement dépassé ! S’il y a un défaut que les jeunes d’aujourd’hui n’ont pas, c’est bien une naïveté devant de telles démonstrations de « force » et d’aventures à la Indiana Jones…

Si l’on regarde le facebook de la personne à la source de cette association, cela en dit long quand on voit ce qu’elle apprécie : outre le cirque, on a Cauet, TF1, Gendarmerie nationale, Hollande Dégage, Patrick Sébastien, Nicolas Canteloup, Durex France…

Tout cela est, sur le plan culturel, totalement arriéré, d’une autre époque!  C’est du virilisme à la Belmondo, de l’individualisme macho sans culture, de la brutalité célébrée par tous les moyens au moyen de la petite entreprise…

Ces gens en ont conscience et tentent de moderniser les apparences. A de très nombreuses reprises, tant sur ce facebook que celui de l’association, il y a des images d’animaux sauvages, des appels contre la maltraitance animale, et même… ce logo traditionnel de la libération animale !

Peur de rien dans la mauvaise foi : le rapport humain-animal passe ici par le cirque ! Cela ressemble comme deux gouttes d’eau à ce que prétendent les zoos… Il est prétendu « aimer » les animaux, les « défendre » !

Naturellement, on ne recule devant rien dans la mauvaise foi pour montrer que cette approche « vit », a une perspective… Sur la photo suivante, l’association est censée montrer la magie et la reconnaissance du cirque. Sauf que justement la photo est en Autriche, pays où l’utilisation d’animaux sauvages par les cirques est interdite. Le cirque montré, Roncalli, défend par ailleurs cette interdiction (il utilise par contre des chiens et des chevaux).

Tout cela montre bien que pour liquider les cirques avec animaux, pour les abolir, pour en finir une bonne fois pour toutes, il y ne faut jamais se retrouver en conflit direct avec ces gens arc-boutés sur leur entreprise, mais au contraire passer indirectement, en célébrant les cirques culturels et réellement artistiques, ne jouant pas sur le côté “impressionnant” d’un exotisme macho de pacotille…

“Unique au monde”, “Pour la première fois dans votre ville”… C’est totalement dépassé!

Articles pouvant vous intéresser