Conférence internationale sur l’impact humanitaire des armes nucléaires

La France est un pays qui valorise  non seulement l’énergie atomique, mais également la bombe atomique. A ce titre, voici un appel lancé par l’ICAN – la Campagne internationale pour l’abolition de l’arme nucléaire.

Cet appel consiste en une pétition appelant la France à ne pas continuer de boycotter la Conférence internationale sur l’impact humanitaire des armes nucléaires, qui a lieu cette année encore en Autriche (pays où le nucléaire est banni constitutionnellement – voir Potentiel hydroélectrique français et Autriche dénucléarisée).

Nous ne croyons pas au principe des pétitions, cependant ici ce qui compte surtout c’est l’esprit de mobilisation. L’arme nucléaire est monstrueuse, elle doit être interdite!

Monsieur le Président,

Notre pays, la France, comme l’ensemble des États de la Planète, est invité par le gouvernement autrichien à participer à la troisième conférence internationale sur l’impact humanitaire des armes nucléaires à Vienne les 8 et 9 décembre 2014.

Ce sujet préoccupe un nombre croissant d’États, comme en témoignent le succès des précédentes conférences d’Oslo et de Nayarit sur ce sujet majeur, ainsi que l’implication de 155 pays en soutien à la déclaration de la Nouvelle Zélande lors de la première commission de l’Assemblée générale de l’ONU en octobre 2014.

Qu’elles émanent d’experts, de la société civile, d’institutions ou d’États, toutes les études en cours concernant les conséquences de l’utilisation volontaire ou accidentelle d’une arme atomique arrivent à la même conclusion : seule l’élimination des armes nucléaires est de nature à nous prémunir de leurs effets.

S’engager dans un processus d’élimination contrôlée de ces armes est donc aujourd’hui la seule option sérieuse vers laquelle tous les États doivent converger. Seul un Traité international d’interdiction et d’élimination des armes atomiques peut y parvenir.

Il semble que notre pays n’ait pas encore répondu positivement à l’invitation du gouvernement autrichien.

Après le boycott par la France des deux premières conférences, vous comprendrez, Monsieur le Président, que l’absence de notre pays à cette conférence n’est pas envisageable. Si tel était le cas, nous enverrions au monde un très mauvais signal, notamment aux gouvernements des 184 pays non dotés de l’arme atomique qui s’inquiètent de la menace que les seules neuf puissances nucléaires font peser quotidiennement sur leur population.

La France ne peut rester sourde à ces appels. Vous ne pouvez pas non plus rester sourd aux inquiétudes de l’opinion publique française.

Nous attendons un engagement ferme de la France sur ce dossier et nous vous demandons de confirmer sans tarder la participation de notre pays à la Conférence de Vienne.

Dans cet espoir, veuillez agréer, Monsieur le président, l’expression de nos meilleurs sentiments.

[signature]

Pour les personnes désireuses de se mobiliser autour de cette conférence contre le nucléaire, voici quelques informations.

La campagne a fait d’énormes progrès au cours des deux dernières années mais, afin d’obtenir l’ouverture des négociations sur l’interdiction des armes nucléaires, nous savons que nous devons faire quelque chose de grand à Vienne. Je suis donc très heureuse de vous inviter à notre Forum de la société civile, qui aura lieu les 6 et 7 décembre à Vienne, juste avant la conférence des gouvernements.

Lors du Forum, des militants, des experts, des personnalités publiques et des survivants de la bombe vont se réunir pour débattre et partager des connaissances, dynamiser et  agir pour exiger la fin de l’ère des armes nucléaires.

La société civile et la mobilisation du public peuvent changer le monde. Cela s’est déjà produit lors des mouvements qui ont aboli l’esclavage, donné aux femmes le droit de vote, mis fin aux régimes d’apartheid et interdit les armes de guerre qui ne  comme les armes biologiques et chimiques, les mines terrestres et les bombes à sous munitions.

Les armes nucléaires peuvent être interdites et éliminées, nous avons juste besoin d’assez de personnes pour avoir le courage de croire que cela peut se produire maintenant.

Venez à Vienne et prenez part au mouvement historique pour interdire l’arme la plus inhumaine jamais créée!

Tous les renseignements sur le site du Forum de la Société Civile, sur le programme, les intervenants, les informations pratiques et les inscriptions sur goodbyenuk.es .

Beatrice Fihn
Directrice Exécutive
Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires

Articles pouvant vous intéresser