La “lettre ouverte” de Cécile Duflot

Cécile Duflot, c’est l’écologie en mode carriérisme bobo – difficile d’avoir un plus grand symbole que lors de la conférence de Copenhague sur le changement climatique: elle y était parti en train devant les médias, pour revenir en avion dès le lendemain en France pour passer à la télé.

Rien d’étonnant par conséquent à ce que son petit “manifeste” publié dans le Journal du Dimanche hier soit d’une nature très opportuniste. Tous les commentateurs politiques savent très bien qu’elle est très proche de François Hollande.

La stratégie en cours c’est de faire en sorte que Duflot et EELV aient l’air d’une opposition radicale, afin de siphonner à gauche, pour prôner comme par hasard le rassemblement dès le premier tour aux présidentielles de 2017, au nom de l’absence de proportionnelles aux élections parlementaires obligeant EELV à s’allier au Parti Socialiste…

De la magouille, de la tambouille, pour rien d’écologiste. Rien sur la Nature, rien sur les animaux, juste de la “transition écologiste”…

Le Parti Socialiste, par l’intermédiaire de la porte-parole Juliette Méadel, a bien sûr répondu, car tout est dans le savoir-faire politique de la construction d’une fausse opposition… qui s’empressera, devant “l’urgence”, d’être “constructive” comme il se doit…

Chère Cécile Duflot,

Je vous adresse mes meilleurs vœux pour 2015, individuellement et collectivement, mais aussi et surtout pour Europe Écologie Les Verts, le mouvement auquel vous appartenez.

Ce qu’il peut vous arriver de meilleur ? Mettre EELV au service de la France c’est-à-dire faire de la COP 21 le plus grand succès pour accélérer la transition énergétique en Europe et dans le monde. Ensemble avec EELV, unis, nous serons plus forts pour faire réussir la France.

Vous proposez de « mettre en échec la loi Macron », « de refuser ce qu’elle propose », je vous dis : agissez, construisez. Vous avez été associée à l’essentiel de l’action menée par François Hollande et sur un sujet qui est au cœur des préoccupations des Français : le logement. Le transport par car permettra justement à ceux qui vivent loin de leurs lieux de travail, faute de logements adaptés à leurs besoins, de s’y rendre plus facilement. Ce n’est pas l’idéal, mais c’est une mesure transitoire qui aidera bien des familles.

Ce projet de loi, qui n’est pas encore une loi, a pour ambition de déverrouiller l’activité économique et de libérer les énergies sans rien enlever à personne, à l’exception des notaires. C’est même une loi qui donne plus de droits à ceux qui travaillent le dimanche : ils seront mieux rémunérés qu’ils ne le sont actuellement.

Le projet de loi n’a pas été examiné au parlement, votre énergie et vos idées sont les bienvenues pour le faire progresser. A quoi cela vous servira de « mettre en échec et de refuser » ? Contribuez plutôt avec le groupe socialiste, à améliorer le texte, en l’amendant, en débattant sur le fond, en proposant plutôt qu’en détruisant… Cela sera plus constructif.
Bonne année 2015.

Tout cela est d’une profonde laideur. C’est un jeu politique sans aucun contenu, c’est du pur placement opportuniste en vue de la conférence sur le climat de décembre, où Hollande se posera en “réaliste” et Duflot en “aiguillon”. Tout cela aux dépens de la planète qui attend des changements complets, qui ne tolère plus l’anthropocentrisme, la destruction de la vie sauvage, la mise en esclavage de la vie animale !

Articles pouvant vous intéresser