Action de l’ALF à Céret

L’ALF a revendiqué une action à Céret dans les Pyrénées-Orientales.

“La ville de Céret (France) organise des corridas : torture et meurtre d’animaux.

Nous avons mis le feu à la voiture de l’épouse du Maire de Céret pour que ce massacre cesse.

Le portail blanc en plastique et la lumière allumée dans la maison, cette nuit-là, ne nous ont pas empêché d’agir.

Nous voulons la justice pour les animaux et nous l’obtiendrons.

ALF”

Voici un communiqué de partisans de la corrida à la suite de cette action.

Communiqué :
L’Observatoire National des Cultures Taurines condamne avec la plus grande fermeté le nouvel attentat commis (ndlr : nuit du 26 au 27 mai 2015)  par la mouvance animaliste radicale dont des éléments ont revendiqué l’incendie volontaire d’une voiture appartenant à l’épouse du maire de Céret, justifiant leur acte par le fait que cette ville organise des corridas. Cette radicalisation d’éléments extrémistes s’explique par les échecs répétés des manifestations organisées depuis un an et dont l’affluence a considérablement baissé.
Considérant que ces manifestations n’en constituent pas moins le bouillon de culture du terrorisme animaliste en France, nous demandons à Monsieur le Ministre de l’Intérieur de les interdire, dans la mesure où, toutes, dernièrement, ont donné lieu à des troubles à l’ordre public, des agressions contre les biens et les personnes, des vols, du vandalisme et de la mise en danger d’autrui, à Arles, Palavas et Nîmes notamment.
Nous assurons le maire et la Ville de Céret du soutien unanime du monde taurin français.

Articles pouvant vous intéresser