Le régime “pegan”

Tout est fait pour contourner le véganisme, vraiment tout. Pour le coup, là, l’article de Top santé sur le régime “pegan” se plante véritablement complètement.

La catégorie de l’article se situe dans “minceur” mais l’article ne dit pas cela, parlant d’un régime idéal en général… Régime préconisé par “les experts de nutrition”, est-il dit, puis ensuite il est parlé de Mark Hyman, expert en minceur et conseiller de Bill et Hillary Clinton, ce qui est bien différent!

Ce qui est proposé est d’ailleurs aberrant. Le grand concurrent du véganisme chez les bobos américains est le régime dit “paléolithique”, qui consiste à manger soi-disant comme au paléolithique. Ce qui est proposé ici, c’est un régime végétalien… sans sucre raffiné, ce qui est meilleur pour la santé, et en se méfiant du soja, ce qui peut effectivement être meilleur… A quoi est ajouté  de la “viande”.

En gros le refus du véganisme est  maquillé en “avant-gardisme” paléolithique, puisque de toutes manières les protéines pourraient tout aussi bien être végétales…

Le régime Pegan, ou Paléo-Végan : lequel choisir ?

Le Peganisme est le nouveau régime conseillé par les experts de nutrition. Il combine les aspects du régime végan et du régime paléolithique.

Le véganisme et le régime paléolithique semblent être des régimes complétement opposés. Le premier, récemment reconnu comme un bon moyen de perdre du poids, évite tout produit issu des animaux, alors que l’autre – inspiré du régime de nos ancêtres « l’homme des cavernes » – conseille de manger beaucoup de protéines animales maigres.

Cependant, selon l’expert et spécialiste de la nutrition américain le Dr Mark Hyman, qui a inventé le nom « Pegan », en combinant des aspects des deux régimes, on pourrait arriver à un bon compromis, plus facile à suivre et plus bénéfique que les régimes plus extrêmes que sont chacun le végan et le paléolithique.

Sur son blog, le Dr Hyman explique « c’est le régime alimentaire le plus favorable pour notre santé et la santé de notre planète. Il est écologiquement durable et respecte la vie des animaux »

Il ajoute : « après avoir fait des recherches sur la nutrition pendant 30 ans et analysé des milliers d’études scientifiques et traité des dizaines de milliers de patients avec la nutrition, je vote en faveur du Peganisme ! »

Que peut-on manger selon le régime Pegan ?

– Le régime Pegan est basé sur les fruits et les légumes, groupe alimentaire que les deux régimes favorisent (en fait, dans le régime Pegan, les fruits et les légumes devraient constituer 75 % de votre alimentation quotidienne)

– La protéine animale est aussi permise, mais elle devrait être bio et ne devrait pas excéder 25 % de votre alimentation quotidienne. L’animal doit avoir été nourri à l’herbe.

– Les bonnes graisses : avocats, olives, noix sont tous une bonne source d’acides gras Oméga-3

– Céréales complètes : c’est-à-dire les céréales sans gluten, intégrales, tel que le quinoa et le riz complet

Que faut-il éviter ?

– Les produits laitiers : qui pourraient être mauvaise pour la digestion

– Le soja: même s’il fait partie du régime végan, le soja est exclu du régime Pegan car de nombreuses études ont montré qu’il perturbe les hormones et est souvent génétiquement modifié

– Le sucre : trop de sucre augmente le risque d’obésité, du diabète etc.

Les bénéfices potentiels attribués au Peganisme sont nombreux. Selon le Dr Hyman, il pourrait aider à perdre du poids, baisser le niveau de cholestérol, réduire le risque du diabète et des maladies cardiaques.

Articles pouvant vous intéresser