“Θ” comme symbole de l’écologie radicale

C’est un symbole qui vaudrait peut-être le coup d’être utilisé pour symboliser l’écologie radicale ; le problème est qu’il peut sembler un peu obscur, d’un autre côté il est déjà employé dans la scène vegan straight edge.

Voici par exemple une photographie montrant le groupe anglais actuel xrepentancex.

Pour en parler, plongeons nous dans l’histoire et regardons du côté de Ron Cobb, un Américain né en 1937. C’est un artiste ayant travaillé dans le dessin et dans le cinéma; il a travaillé pour Disney dans les années 1950 (La belle au bois dormant), dessiné la pochette d’un album des Jefferson Airplane, dessiné pour des films connus comme Star Wars, Alien, Retour vers le futur (1985), The Abyss, Total Recall, etc.

Rien de ce qui nous intéresse ici directement, sauf que durant ce parcours, Ron Cobb a fréquenté la « free press », la presse libre américaine, c’est-à-dire le milieu mélangeant hippies, contestataires, beatniks, révolutionnaires, etc. Il a notamment dessiné un drapeau en 1969 dans le plus connu des magazines de ce type, appelé The Los Angeles Free Press et ayant paru de 1964 à 1978.

Ce drapeau reprend le drapeau américain, mettant les bandes en vert, ainsi que le carré où il y a les étoiles, ces dernières étant remplacé par les lettres « o » et « e » formant un seul symbole.

Le « o » désigne le terme « organisme », le « e » l’environnement. C’est un peu le principe de Gaïa résumé par un symbole.

Voici une image faite par Ron Cobb et résumant bien l’ambiance ayant amené la naissance de ce symbole.

Le symbole a notamment été très connu car une revue à grand tirage “Look”, avec environ 7 millions d’exemplaires tous les quinze jours, l’a montré dans son numéro du 21 avril 1970. Mais le journal étudiant « The cardinal » publiait un numéro spécial écologie le 22 avril de la même année, en utilisant le même symbole.

Des gens l’utilisaient alors déjà dans les manifestations.

Un groupe appelé environmental action se fondant en 1970 l’adopta, et l’utilise encore.

On remarquera que le symbole peut se confondre avec la lettre grecque Θ (Theta), devenant le symbole alors de « thanatos », la mort, la menace qui pèse sur la planète, etc.

En fait, c’est surtout que le symbole est plus facile à imprimer puisqu’on le retrouve alors dans l’alphabet grec comme symbole préexistant.

Le symbole a eu en tout cas alors un gigantesque succès aux Etats-Unis… avant de disparaître une fois la vague des années 1970 passée, à part comme symbole de l’environmental action.

Il réapparaît toutefois vraiment en 1990, lorsque le groupe vegan reich le reprend, dans son logo avec la Terre, montrant bien le sens profond de sa démarche : vegan straight edge pour la libération de la Terre!

De la même manière, le logo a été repris généralement par le mouvement hardline. Les disques qui sortent alors contiennent systématiquement le logo.

Avec le “X” entrecroisé des mitraillettes, c’est même en fait le principal symbole hardline.

Le symbole est alors popularisé dans la scène vegan straight edge et réapparaît de-ci de-là, en tant qu’expression de toute une vision du monde : la Terre est un tout, c’est notre mère à défendre sans compromis !

Articles pouvant vous intéresser