Interview d’Earth Crisis de 1992

Ce qui caractérise la société, c’est son conformisme. Les plus riches deviennent snobs ou bobos, les plus pauvres deviennent nazis, mais tout cela est tout à fait conventionnel et balisé.

Développer une culture en rupture véritable est de fait très difficile : les jeunes qui tentent de le faire sont vite ostracisés. Il faut beaucoup de détermination et d’orientation…

Voici une petite contribution à l’esprit de résistance avec des questions-réponses d’une interview datant de plus de vingt ans. Nous sommes en 1992 et cette interview a été faite par courrier avec Karl Buechner, chanteur d’Earth Crisis, dans un fanzine.

Le groupe vient à peine de sortir un mini album de quatre chansons sur un tout petit label… Mais nous sommes ici au tout début de l’émergence de la scène vegan straight edge…

Car avec des jeunes de 16-22 ans qui écrivent des chansons appelant à la violence militante pour la libération animale, dans un esprit d’abnégation complète, tout devenait possible…

S’il te plaît donne un bref historique d’Earth Crisis.

Earth Crisis a commencé à l’hiver 1989. Je jouais de la basse, composais toute la musique et écrivait toutes les paroles que nous utilisions. Cela s’est effondré car le batteur et le guitariste étaient tous deux des salopards qui ont trahi. Les paroles avaient les mêmes thèmes que maintenant, ce qui je pense était too much pour le vieux chanteur à ce moment. D.J. est un straight edge vertueux, mais le véganisme il n’était pas dedans. J’ai repris le chant quand j’ai remonté le groupe il y a un an et on a joué depuis.

Quel âge avez-vous dans le groupe?

Karl 22 ans au chant, Scott 18 ans à la guitare, Ben 17 ans à la guitare, Bulldog 16 ans à la basse et Mike 17 ans à la batterie. Mike quitte le groupe car il n’aime pas partir en tournée. Notre nouveau batteur a 20 ans, et il est vegan straight edge.

Est-ce que tout le monde est vegan dans le groupe ?

Vegan et straight edge un « x sur la main ». Earth crisis est un groupe vegan straight edge.

S’il te plaît, donne ta position sur notre bien aimée manière de vivre, le straight edge.

« Notre bien aimée manière de vivre ». C’est précisément cela.
Tout d’abord, le straight edge n’est rien sans le véganisme. Le véganisme est l’amour pour la terre, ses créatures et toute vie innocente.

Le straight edge traite du respect pour mon corps et mon esprit. Mon corps n’a jamais été empoisonné par des maladies liées aux drogues, fumer ou l’alcool. Comme je n’ai jamais pris part à la promiscuité sexuelle, mon esprit est libre de ces folles urgences qui conduisent les faibles au désespoir et à la maladie.

Abstinence totale, séparation totale, liberté totale.

A ton avis quelle est la pire chose qui arrive dans le monde aujourd’hui ?

Les camps de la mort et les viols de masse en Yougoslavie. J’ai l’impression que personne ne s’en préoccupe parce que depuis le ciel ils larguent de la nourriture au lieu d’armes. Cela doit cesser et les démons doivent rendre des comptes.

Que penses-tu de la hardline ? Penses-tu qu’il y a quelque chose de bien qui peut ressortir de ce mouvement ?

Le mouvement hardline tangue en ce moment en raison de la manière dont la question gay a été approchée. Je soutiens tous les autres aspects de la hardline. A part pour celui-ci, cela serait parfait. La définition de ce qu’est un acte déviant a besoin d’être redéfini si la hardline doit continuer.

L’homosexualité se déroule dans la nature, ainsi dire que cela défie la loi naturelle est crétin. Est-ce que c’est issu d’avoir été abusé, d’un déséquilibre chimique, ou d’un type génétique de prédisposition, cela ne compte pas. Si deux personnes du même sexe sont engagées l’un pour l’autre et que cela donne à chacun d’entre eux de la joie, laissons les tranquilles.

Quand j’ai affirmé être hardline, je considérais les actes déviants comme étant la promiscuité et le viol, de vraies perversions. Les choses qui sont liées à la faiblesse et la maladie. Des choses qui laissent les gens détruits.

Si des gens s’aiment l’un l’autre, pourquoi une personne préoccupée interviendrait-elle ? La bisexualité et la promiscuité sont liés au sexe pour le plaisir physique, pas l’intimité et l’amour.

Quand des gens vont de-ci de-là tentant de baiser n’importe qui, cela finit en mensonges, en blessures, ou abandonnés avec une maladie. Ce sont ce genre de choses qui me préoccupent.

A part cela, la hardline semble la meilleure approche pour le changement et la justice que j’ai rencontrée. Cela a juste besoin de mettre au clair que la violence est contre ceux qui détruisent ceux que nous aimons de tout notre coeur.

Que penses-tu de l’homosexualité ?

J’en m’en moque. S’il n’y a pas promiscuité ce n’est pas un problème.

Quels changements prévois-tu, s’il y en aura, dans les prochaines quatre années ?

Le monde va devenir vraiment fou et je vais devenir vraiment violent.

Quelle est la meilleure manière selon toi d’approcher une porteuse de fourrure ?

Fourrure, cuir, suède, tout cela c’est la mort. Je crierai moi-même jusqu’à devenir fou si je tentais de me disputer avec chacun d’entre eux. D’habitude j’insulte les gens pour porter de la fourrure, car c’est extravagant et non nécessaire.

Quelle est la réponse la meilleure que tu as eu d’une porteuse de fourrures ?

Personne n’a jamais répondu. D’habitude je dis la même chose et je m’en vais. « Beau manteau pute sans valeur. »

Que penses-tu de Shelter et de 108 [qui sont des groupes de Krsnacore], et de la diffusion de la religion ?

Dieu est le même type, chacun a juste un nom différent pour lui. Si leur religion a comme thème l’amour et le respect, c’est beau et j’espère que cela amène la paix aux gens, même si je ne suis pas d’accord avec cela.

Si Ray [Cappo de Youth of today puis Shelter] était hardline, que serait le hardcore aujourd’hui ?

Ray a vu des gens aider des gens dans le monde aujourd’hui, ou quelque chose de très similaire. Je ne sais pas où il regardait mais apparemment pas le monde réel. S’il portait un regard et voyait les choses telles qu’elles sont, il réaliserait que le véganisme et que l’environnementalisme militant sont les réponses pour le changement, comme toute personne devrait le faire.

Vivre dans une communauté à la campagne est très bien mais il est temps de rendre les coups avec bien d’autres choses que des mots.

Penses-tu qu’il existe quelque chose comme un avortement nécessaire ?

Oui. Si une femme est violée. Elle ne devrait pas avoir à regarder un enfant qui ressemble à son violeur. Elle violenterait probablement l’enfant, donc c’est sans doute la meilleure chose à faire. Il y a également la vie de la femme qui est en danger.

La seule autre instance où cela deviendrait nécessaire est que cela serait le plus charitable. Si l’enfant est né tellement blessé par un accident de voiture ou les drogues que sa vie serait une complète agonie.

La prévention des grossesses non voulues est ce que nous avons besoin de promouvoir. Si vous n’êtes pas financièrement stable ou émotionnellement capable de vous occuper d’un enfant, n’ayez pas de rapports sexuels. C’est assez simple.

A côté de cela les gens n’ont pas besoin d’avoir de rapports sexuels pour avoir du sexe. Le contrôle des naissances est facile. Les gens sont juste trop fainéants et trop irresponsables pour les utiliser correctement. Tragiquement, cela doit rester légalisé pour ces raisons précises.

Les derniers mots…

Paix à tous ceux qui soutiennent Earth Crisis et apprécient ce que nous avons fait. Merci à chacun qui a fait des concerts, des interviews ou qui a écrit à Earth Crisis. Devenez vegan, c’est la chose la plus importante que vous puissiez faire. Amour total et soutien d’Earth Crisis à tous les vrais gens hardline et les vegans straight edge.

Articles pouvant vous intéresser