Le style de vie vegan straight edge est une rupture…

Aujourd’hui dans la société française, il existe un mépris profond pour la Nature, l’humanité n’étant valorisée que parce qu’elle serait sortie d’un état naturel pour devenir culturel. Le triomphe du « je pense donc je suis » est général.

Les individus ne sont présentés comme ayant réussi dans la vie que lorsqu’ils auraient choisi suivant leur libre-arbitre c’est-à-dire que lorsqu’ils sont égoïstes, calculateurs, pragmatiques, voire pratiquement égocentriques.

Pour satisfaire cette mentalité, l’idéologie dominante célèbre les choses qui vont très vite et qui ne durent pas, et donc le fait que tout, absolument tout, serait consommable.

La planète entière est considérée comme une zone à piller par cet esprit pirates des temps modernes : pour le tourisme et son bétonnage, pour l’extraction des ressources, pour la soumission industrialisée des espèces animales et leur gestion agro-industrielle, pour l’étalement des villes et de leur mode de vie fondé sur l’individualisme.

Allant de pair avec cette démarche relevant de l’écocide, l’exploitation animale se généralise à l’échelle mondiale, avec comme objectif l’intégration de tous les êtres vivants dans une gigantesque machinerie industrielle, de renforcement continu de l’esprit de profit.

Il s’ensuit, pour pouvoir avoir une vie sociale, pour disposer d’une reconnaissance personnelle, une fuite en avant dans la consommation de biens futiles ne servant que de faire-valoir éphémère, et à côté de cela une pauvreté toujours plus grande, un désarroi culminant dans la consommation massive de drogues ou encore le fanatisme religieux.

Les valeurs dominantes ne signifient qu’un série de choix destructeurs tant pour la planète que pour les individus. Elles sont marquées par la superficialité, la société par toujours plus de brutalité, les rapports humains par toujours plus de cupidité et de déception.
Elles empêchent la construction d’une psychologie solide, d’une personnalité cultivée, d’un corps sain, d’attitudes rationnelles, d’une vie en harmonie avec la Nature.

Le style de vie vegan straight edge est une rupture complète avec cela, assumant les valeurs de la libération animale et de la libération de la Terre, c’est-à-dire le biocentrisme comme système de valeurs pour une nouvelle société.

Face au rythme toujours plus fou de la société, le style de vie vegan straight edge prône la sincérité, la construction authentique, par le refus de l’alcool, des drogues, des relations sexuelles sans cadre sentimental construit.

A côté de cela, la défense de toute vie est l’acceptation de la Nature telle qu’elle existe et telle qu’elle se développe ; c’est le sens même de l’existence. Chaque être veut le bonheur, persévérer dans son être.

Dans la situation présente, assumer la défense de la vie est non seulement juste, mais révolutionnaire, c’est un principe qui permet de ne pas sombrer individuellement, de dépasser les démarches superficielles où l’amour est assassiné par la promiscuité sexuelle, où l’humanité est divisée par le racisme, où le profit est le but hypnotique d’esprits subjugués par les mentalités propres au capitalisme.

Il n’est pas acceptable d’assister passivement à la destruction de notre mère la Terre, tout cela pour la satisfaction d’une minorité infime de la population aux valeurs décadentes, alors que la grande majorité est encore inerte et apathique, que la quasi totalité des gens ne voient pas d’issue à part une vie inventée pour Facebook, un statut conquis au moyen d’Apple, un divertissement au moyen de la télé-réalité, une fuite au moyen de la propriété privée, une assurance au moyen du traditionalisme et du terroir.

Nous avons besoin de rupture, qui vague après vague brise les valeurs dominantes et leur négativité, pour développer les valeurs positives. Il ne s’agit pas que de changer la culture : c’est tous les choix économiques et moraux qu’il faut modifier de fond en comble. Cela s’appelle une révolution.

La planète redeviendra bleue et verte !

Articles pouvant vous intéresser