Chokehold : Burning bridges

Né en 1990, « Chokehold » a été un groupe canadien vegan straight edge très apprécié dans la scène punk hardcore pour sa musique alternative et engagée. Sa renommée s’est développée exactement parallèlement aux groupes Earth Crisis et Vegan Reich.

Une grosse nuance cependant a existé, dans la mesure où Chokehold considérait que l’avortement devait être reconnu en particulier comme droit des femmes, par opposition donc à la défense de la vie en général. Cela provoqua de grandes tensions, notamment lors d’un concert à Buffalo en même temps que le groupe hardline Abnegation, qui a manqué à peu de choses de finir en bataille rangée.

Voici les paroles de la chanson « Burning bridges », qui exprime la vision du monde du groupe, relativement contradictoire dans la mesure où il est en même temps parlé d’éduquer et de détruire les ennemis !

Si on est très proche de la culture hardline d’un côté, de l’autre il y a un aspect qui reflète cependant plus le côté plus intellectualisé du groupe, plus gauchiste étudiant qui refuse les « dogmes » (que le hardline assume par contre en bloc), sans doute dans la même veine que le groupe suédois Refused, même si clairement plus dans l’esprit des squats de l’époque.

Le groupe avait arrêté en 1996, comme beaucoup de groupes de cette vague vegan straight edge. Il s’est reformé récemment, comme beaucoup de groupes hardcore, et dans cet esprit (donc plus dans l’esprit vegan straight edge en tant que tel).

I reach out my hands try to educate you on your crimes
i’m not a fucking preacher but you have to know your destruction for the depletion and the rape of this earth
Je tends mes mains j’essaie de vous éduquer quant à vos crimes
je ne suis pas un putain de prédicateur mais vous devez connaître votre destruction pour l’épuisement et le viol de cette terre

you’re just unaware i cannot blame you
just this system for teaching us desolation
vous êtes simplement ignorant je ne peux pas vous blâmer
seulement ce système pour nous enseigner la désolation

the corporations are aware while the average person is not
violence against one meat eater is not going to liberate one million animals
we must take action against those who run the industry not the ones lied to
les grandes entreprises conscientes tandis que la personne moyenne ne l’est pas
la violence contre un mangeur de viande ne va pas libérer un million d’animaux
nous devons prendre des mesures contre ceux qui dirigent l’industrie pas ceux à qui on a menti

and to take them down we must use as much violence as they do
animal liberation earth liberation human liberation will only come through education
et pour les faire tomber il faut utiliser autant de violence qu’eux le le font
la libération animale la libération de la Terre la libération humaine ne viendra que par l’éducation

Articles pouvant vous intéresser