L’Etat confisque le chiot qui avait été arraché de force à un SDF

Voici les suites de l’affaire du chiot arraché à un SDF, c’est sans doute la dernière actualité à ce sujet avant quelques temps. L’État a en effet sifflé la fin de la récréation et placé le “président” de Cause Animale Nord en garde à vue pendant quelques heures.

Celui-ci a immédiatement oublié ses diatribes sur un “complot” et a accepté le deal policier consistant à rendre le chiot en échange de sa libération. L’information a été faite par Planète animaux, site d’infos servant depuis plusieurs jours d’interface soutenant Cause Animale Nord.

Le chiot va rester en chenil “le temps de la procédure”. Quant à l’association Cause Animale Nord, au nom duquel le président parle depuis le début, elle échappe avec chance à la procédure : il n’y a que son président qui est poursuivi pour “vol en réunion avec agression”.

Le “président” a expliqué que selon la police, le chiot a bien des papiers et que son “propriétaire”, le SDF roumain, n’appartient pas à un réseau.

Le “président” de Cause Animale Nord a pourtant eu sur ce point un soutien important ces derniers jours, avec “Archétype”. Il s’agit d’une personne organisant des libérations d’animaux utilisés par les mafias de la mendicité et montrant cela sur une page facebook.

Pour le coup cela devient compliqué : il y a quelques jours une vidéo était sortie, quelqu’un suivant le SDF roumain en filature. On le voyait téléphoner et parler d’affaires pour plusieurs centaines d’euros, en roumain, dans une vidéo dont la date était qui plus est erronée.

Archétype a repris la vidéo en expliquant qu’il l’avait filmé lui-même il y a quelques temps :

Voici les images d’une filature concernant le SDF qui s’est fait voler son chien. Je l’ai suivi car je sais qu’il est en relation avec un réseau que je suis depuis longtemps, qui est établi entre le 1er, le 3ème et le 4ème arrondissement de Paris_ sans pouvoir encore le prouver.

Elles ne constituent pas une preuve qu’il soit impliqué dans le trafic d’animaux, mais je vous laisse vous faire une idée de la nature de ses conversations téléphoniques.

Je rappelle que je ne soutiens en aucun cas le total manque de discernement de C.A.N et la manière dont son président justifie son acte, et que ces images font partie d’une enquête sur le trafic d’animaux en général. Elles doivent aider à se faire une idée objective sur cette affaire, et non à alimenter les propos discriminatoires qui ont été tenus.
https://www.youtube.com/watch?v=UKMz_cYq75w&feature=youtu.be

Cela a été suivi d’un article assassin de Metronews au titre éloquent :

“La manipulation de défenseurs des animaux pour accuser un SDF roumain de trafic”.

A aucun moment le SDF roumain ne parle d’animaux ; dans la foulée “Archétype” a enlevé la vidéo de youtube.

On peut se douter de l’impact plus que nocif pour la cause animale…

Et il ne faut pas croire que cela s’arrête là. Le cinéma  du “président” continue : le “président” de “Cause Animale Nord” a porté plainte contre… l’auteur de la vidéo qui a lancé l’affaire, ainsi que contre la personne ayant le facebook “Berger Malinois Gun” qui l’avait dénoncé dans une vidéo.

Il y a également un facebook qui s’est monté, avec plus de 57 000 mentions j’aime, dont le titre est “Soutien au SDF qui a été privé de son chien”.

Quant à la pétition contre Cause Animale Nord, elle a sans doute atteint son pic, soit un peu plus de 239 000 signatures.

Les dégâts sont énormes et il y a franchement lieu de réfléchir.

Tentons de résumer ce qui est selon nous correct : oui, c’est vrai il y a un trafic d’animaux pour des mafias de la mendicité et il faut la combattre. L’intervention en faveur des animaux est légitime et n’a pas à attendre l’aval d’une société aux mains de la course pour le profit. Le racisme divise les humains et est improductif, en plus d’être absurde.

Voici un petit récapitulatif de nos articles à ce sujet, et nous serons forcément amenés à en reparler à différents moments.

 

Articles pouvant vous intéresser