Après les intempéries : il est temps de fermer Marineland!

Les intempéries du 4 octobre ont anéanti 90% des installations du “parc”. De nombreux animaux sont morts : après l’enfermement, voici donc la mort suite à des conditions indignes, témoins d’un autre temps.

Voici une courte vidéo présentant la situation.

Voici le communiqué officiel de Marineland. Bien entendu, ils focalisent énormément sur les mammifères et appellent à ce qu’on les aide, au nom du bien-être des animaux. Comme pour les zoos, c’est le chantage.

Faces aux violentes intempéries qui ont frappé notre département et notre Parc, nous souhaitons d’abord exprimer tout notre soutien aux victimes. Nous souhaitons également remercier l’ensemble des personnes qui nous apportent leur soutien depuis hier, en particulier les équipes de sapeurs-pompiers, des secours et des services administratifs qui se sont vites mobilisés.

Beaucoup s’interrogent sur l’état du Parc et de ses animaux.

Le bilan à ce jour est le suivant : les mammifères marins sont sains et saufs, ils se portent bien et leurs soigneurs sont à leurs côtés.

Les principaux dommages se situent aux niveaux des aquariums où nous déplorons la perte de tortues et de poissons. Certains animaux domestiques de Kid’s Island ont également été victimes des intempéries.
Les dégâts matériels sont très importants : 90% du site a été touché.

Les équipes œuvrent activement pour la remise en fonction des installations.

Nous souhaitons vous remercier pour vos messages de soutien et vous tiendrons informés de l’évolution de la situation dans les prochains jours.

Toute l’équipe de Marineland.

Le journal Le Point constate lui-même – et pourtant c’est un journal ultra-conservateur – l’opacité de ces informations, en déduisant que beaucoup d’animaux ont péri… C’est dire!

Fondé en 1970 et devenu le plus visité de la région Paca, l’espace aurait été détruit à plus de 90 %, libérant par la même occasion une bonne partie de la faune qui le compose. La présence d’hydrocarbures en provenance des cuves de mazout ou des voitures renversées dans le flot à l’origine de la destruction de certaines installations assombrit le tableau.
Une eau polluée par des hydrocarbures

De nombreux poissons ont péri lors du désastre, dont des raies et des petits requins. Mais la direction refuse de donner plus de détails au sujet des pertes d’animaux. La « casse » évoquée par Bernard Giampaolo laisse toutefois présager un bilan accablant. Dimanche soir, une équipe de pompiers s’activait sur les lieux à l’aide d’une pompe destinée à puiser l’eau souillée des canalisations sous les rugissements de plusieurs espèces d’otaries.

Europe 1 témoigne aussi de comment les journalistes ont été frappé par l’ampleur des dégâts.

Manchots et otaries pataugeaient dimanche dans une eau trouble et marronnasse, ont constaté les journalistes qui ont pu se rendre dans le parc.

C’est l’occasion d’en finir avec l’un des trois “delphinariums” français. Ces “parcs” sont une honte et une insulte à la vie, à l’épanouissement des êtres vivants. Marineland doit fermer, pour toujours.

Voici le texte d’une pétition qui, à peine lancé, a d’ailleurs déjà recueilli 50 000 signatures. Hier soir, il y avait même une signature par seconde s’ajoutant.

Pour la fermeture de Marineland à Antibes…: Nous demandons la fermeture définitive de Marineland à Antibes

Pourquoi c’est important

Nous demandons la fermeture définitive de Marineland à Antibes suite aux intempéries du 3 octobre !!
Otaries, orques, tortues, ours polaires sont dans la boue et en danger de mort !

Combien d’animaux le sont déjà?????

Nous demandons bien sûr un projet de réhabilitation pour tous les animaux de ce parc s’il venait à fermer. Les soigneurs/ dresseurs seraient bien sûr les plus aptes pour la réalisation de ce projet vu la confiance qui s’est installée entre eux et les animaux.

Le fait de reconstruire le parc coûterait beaucoup d’argent puisque le directeur a affirmé qu’il y avait 90% de dégâts, beaucoup d’argent serait donc disponible et utilisable pour mettre en place ce projet. Des criques et baies se prêteraient merveilleusement bien pour la réhabilitation des cétacés. Cela demande beaucoup de temps bien sûr mais tout est réalisable.. V

oyez le cas de Keiko.. par exemple.
N’oublions pas que ces parcs sont de véritables prisons… et que tous ces animaux ne sont pas à leurs places! Imaginez vous dans une baignoire toute votre vie……

Signez la pétition et partagez-la largement!

Articles pouvant vous intéresser