Bruce Cockburn : “If a tree falls”

C’est une chanson classique de l’écologie, chantée par Bruce Cockburn qui est né en 1945 et qui pratique un folk-rock engagé très connu au Canada. Sa chanson, “If a tree falls”, est une allusion à une phrase de l’évêque George Berkeley, au 18e siècle :

“Si un arbre tombe mais que personne ne l’entend, fait-il du bruit ?”

L’idée de Berkeley est que ce qui n’est pas perçu n’existe pas. Le chanteur prend la phrase à l’envers, dénonçant la destruction des forêts dans le monde. “If a tree falls” a également été repris par la suite comme titre d’un documentaire vidéo sur le Front de Libération de la Terre (ELF).

Rain forest
Mist and mystery
Teeming green
Green brain facing labotomy
Forêt tropicale
Brouillard et mystère
Vert pullulant
Cerveau vert faisant face à la lobotomie

Climate control centre for the world
Ancient cord of coexistence
Hacked by parasitic greedhead scam
From Sarawak to Amazonas
Costa Rica to mangy B.C. hills
Cortege rhythm of falling timber.
Centre de contrôle climatique pour le monde
Ancien cordon de coexistence
Piraté par des escrocs parasitaires à l’esprit avide
De Sarawak [en Malaisie] à l’Amazone
Du Costa Rica aux collines pelées de la Colombie Britannique
Un cortège de rythme d’arbres qui tombent.

What kind of currency grows in these new deserts,
These brand new flood plains?
Quel type de monnaie pousse dans ces nouveaux déserts,
Ces  nouvelles plaines inondables?

If a tree falls in the forest does anybody hear?
If a tree falls in the forest does anybody hear?
Anybody hear the forest fall?
Si un arbre tombe dans la forêt, est-ce que quelqu’un l’entend?
Si un arbre tombe dans la forêt, est-ce que quelqu’un l’entend?
Quelqu’un entend la chute de la forêt ?

Cut and move on
Cut and move on
Take out trees
Take out wildlife at a rate of species every single day
Take out people who’ve lived with this for 100,000 years
Inject a billion burgers worth of beef
Grain eaters, methane dispensers.
Coupe et continue
Coupe et continue
Arrache les arbres
Arrache la vie sauvage au rythme d’espèces [supprimées] absolument chaque jour
Arrache les gens qui ont vécu avec cela pendant 100 000 ans
Injecte la valeur d’un milliard de burgers de bœuf
Mangeurs de grains, distributeurs de méthane.

Through thinning ozone,
Waves fall on wrinkled earth
Gravity, light, ancient refuse of stars,
Speak of a drowning
But this, this is something other.
Busy monster eats dark holes in the spirit world
Where wild things have to go
To disappear
Forever
A travers l’ozone qui s’amincit,
Des vagues tombent sur la terre ridée
La gravité, la lumière, l’ancien déchet des étoiles,
Parlent d’une noyade
Mais cela, cela est quelque chose d’autre.
Un monstre occupé mange des trous noirs dans le monde des esprits
Là où les choses sauvages doivent aller
Pour disparaître
Pour toujours

If a tree falls in the forest does anybody hear?
If a tree falls in the forest does anybody hear?
Anybody hear the forest fall?
If a tree falls in the forest does anybody hear?
If a tree falls in the forest does anybody hear?
Anybody hear the forest fall?
(If a tree falls in the forest)
(If a tree falls in the forest)
Si un arbre tombe dans la forêt, est-ce que quelqu’un l’entend?
Si un arbre tombe dans la forêt, est-ce que quelqu’un l’entend?
Quelqu’un entend la chute de la forêt ?
Si un arbre tombe dans la forêt, est-ce que quelqu’un l’entend?
Si un arbre tombe dans la forêt, est-ce que quelqu’un l’entend?
Quelqu’un entend la chute de la forêt ?
(Si un arbre tombe dans la forêt)
(Si un arbre tombe dans la forêt)

Articles pouvant vous intéresser