Les trois philosophies de la vie aujourd’hui

Le journal 20 minutes s’étonne : des gens distribuent des documents contre les drogues lors des matchs de football ! Heureusement, tout va bien il s’agit d’une « secte » : il n’y a que des rabat-joies forcément sectaires pour agir ainsi.

Euro 2016: Vous avez remarqué les livrets anti-drogue près des stades? C’est la scientologie qui les finance

FOOTBALL Avant les matchs de l’Euro, « Non à la drogue, Oui à la vie » distribue des brochures sur les méfaits du cannabis près des stades. Cette association est financée par l’église de scientologie, considérée en France comme un mouvement sectaire…

Des personnes vêtues de t-shirt bleu turquoise, qui distribuent aux supporters des livrets contre les méfaits du cannabis, en français ou en anglais. Cette scène se répète avant chaque match de l’Euro 2016, à l’initiative de l’association « Non à la drogue, Oui à la vie ».

A Toulouse, les bénévoles sont postés près du Stadium, sur le pont Pierre-de-Coubertin. « Beaucoup de gens ne sont pas informés sur le sujet, indiquait Christian Guittard, le responsable local, avant Italie – Suède, vendredi. D’habitude, on fait des stands sur les marchés. Là, on profite de l’événement pour faire passer notre message. »

Le responsable local de « Non à la drogue, Oui à la vie » n’en fait pas mystère. « Le livret est financé par une association de scientologues. Je suis scientologue, mais les bénévoles ne le sont pas forcément. Nous ne faisons aucun prosélytisme.

Comme tout groupe spirituel, nous faisons passer le message que l’on peut vivre une vie épanouie sans drogue. »

Nous ne rentrerons pas dans le débat de savoir si la scientologie est une secte : toutes les religions sont des sectes, cessant d’avoir l’air d’en être une lorsqu’elles ont un certain succès historique…

Mais surtout, comment s’étonner du succès des religions et des sectes quand on voit que les bourgeois-bohèmes diffusent le principe que la vie n’a pas de sens, que chacun peut faire comme il veut, qu’il n’y pas d’hommes et de femmes mais qu’on peut choisir, etc.?

Il n’y a, finalement, que trois philosophies de la vie aujourd’hui : le conservatisme religieux et ses « idéaux » de pureté, l’existentialisme bourgeois-bohème et enfin l’athéisme prônant une vie naturelle.

Dans notre pays, qui a produit Sartre et Descartes, Pascal et Bernanos, on est pas à la fête, des décennies de propagande contre le « mythe du bon sauvage » ont fait leurs effets…

Pourtant, beaucoup de gens veulent bien faire. Alors ils trouvent ce qu’ils peuvent, ils tentent de faire bien. Dénoncer des gens menant des actions d’informations sur (et contre) les drogues n’a pas de sens : c’est un monde avec des drogues qui n’en a pas.

Aujourd’hui, un adulte sur 20 a consommé au moins une drogue chaque année dans le monde. Cela fait 247 millions de personnes… 12 millions de personnes dans le monde s’injectent des drogues…

Quand on voit cela, soit on dit que chacun fait ce qu’il veut du moment qu’il n’y a pas préjudice pour autrui… Soit on dit qu’il faut se tourner vers la spiritualité…

Soit on dit, et nous le disons, que c’est la Nature qui donne le sens à la vie. La vie, c’est la Nature, et inversement. Quand on sort du cadre naturel, on s’éloigne de soi-même : on est aliéné, on est malade. Psychologiquement et physiquement, on ne peut pas s’éloigner de la Nature.

Voilà pourquoi il faut adopter le mot d’ordre « la Terre d’abord! ». Défendre la planète, c’est protéger la Nature, c’est faire en sorte que la vie humaine vienne en adéquation avec la Nature. Qu’on cesse les pollutions, les folies anthropocentriques amenant la déforestation et la « disparition » de l’existence d’hommes et de femmes…

Il n’y a pas de séparation entre le corps et l’esprit, il n’y a que les sens et la Nature et il est temps de mettre notre esprit en adéquation avec cela !

Articles pouvant vous intéresser