Explosion des abandons en Gironde

Le petit extrait ci-dessous est tiré de la presse régionale.
Est très intéressant de par un aspect terrible dont nous avons déjà parlé.

Il ne s’agit pas seulement de la terrifiante vague d’abandons qui se déroule cette année et qui contraste avec un certain triomphalisme se voulant vegan et témoignant seulement se son existentialisme individualiste.

Il ne s’agit pas non plus du fait que la presse régionale aborde de manière régulière ce thème, alors que la presse nationale ne s’y intéresse jamais.

Ici, ce qui compte en particulier est que la personne refuse de nommer son association. La raison est que selon elle la médiatisation de celle-ci va l’amener à être surchargée.

C’est là en fait une attitude tout à fait classique des gens des associations et malheureusement il semble qu’ils aient raison. La mentalité passive et consommatrice est tellement énorme que dès qu’il y a une opportunité de déléguer, de confier, de se dédouaner de toute responsabilité, l’initiative est prise.

Les associations qui disposent alors d’une certaine surface de publicité deviennent alors des cibles pour des comportements intolérables, les gens abandonnant massivement…

« Je suis démoralisée et totalement impuissante », voilà la première réaction d’une bénévole d’une association de protection des animaux quand on lui parle des abandons. Cette femme refuse même de donner son nom et celle de son association car elle affirme « que plus on parle de nous, plus les gens viennent nous voir ».

Il s’agit ici d’une problématique d’une importance capitale. D’un côté le fait d’être connu permet d’engranger du soutien, mais si ce soutien n’est pas à la hauteur, alors cela ne compense pas les effets terriblement négatifs.

Car le problème des refuges ce n’est pas les animaux, mais une société composée d’individualistes réduisant leur vision du monde à la consommation, ayant une lecture entièrement pragmatique du monde…

Nous en avions déjà parlé également en tout cas : les refuges vont à la rupture et on risque de faire face bientôt à une terrible crise en ce domaine…

Articles pouvant vous intéresser