Le Monde, Libération et Aymeric Caron

La double opération du Monde et de Libération a été saluée très largement dans le mouvement, au sens très large, en faveur des animaux.

Tous les discours radicaux s’effacent immédiatement devant la possibilité d’une reconnaissance institutionnelle…

Notons d’ailleurs que la question de la chronologie qu’on lit dans la réaction ci-dessus est profondément erronée.

L’idée des réformistes de la question animale est qu’il y aurait eu une avancée des cinq dernières années, que c’est donc unilatéralement une bonne chose.

Or, en réalité la grande apparition du véganisme date de la fin des années 1980 et du début des années 1990. Nous sommes donc fondamentalement en retard par rapport au moment où la question est posée et aurait dû se développer…

Si Le Monde ou Libération peuvent faire l’apologie du véganisme, c’est justement en raison de ce retard et des faiblesses énormes du véganisme “à la française”…

Voici également comment Aymeric Caron a réagi, avec également la fausse idée qu’il y aurait un progrès “dans les temps”, et non un retard terrible par rapport à quand la question a commencé à être posée…

Aymeric Caron a d’ailleurs très mal pris l’appel publié dans Le monde. Voici sa réaction tout à fait juste, à ceci près que lui-même a correspondu, voire correspond encore, exactement à ce qu’il critique !

A savoir des gens ne parlant pas du véganisme, puis le faisant subitement, sans qu’on puisse lire réellement où cela en est au niveau de la pratique…

Voir Aymeric Caron regretter que le véganisme soit à la mode, alors qu’il a évité d’utiliser le terme pendant si longtemps, pratiquant un flou extrême à ce niveau, alors qu’il a pratiqué la médiatisation à outrance en tentant de formuler un “antispécisme” sans réel contenu dont il serait le représentant, tout de même…

Aymeric Caron a en tout cas compris qu’à côté de L214, il n’y aurait pas de place : il lui faudra soit participer à cette “marche dans les institutions”, soit assumer la libération animale comme morale intransigeante. Mais l’exigence de cette morale ne pourrait que l’amener à rompre avec son fan club issu de sa médiatisation…

Articles pouvant vous intéresser