Le cannabis légalisé dans quatre États américains à coups de millions de dollars

Hier, on n’a pas seulement appris la victoire de Donald Trump aux présidentielles américaines. Il y avait en effet de nombreuses autres questions juridiques posées dans certains États, dont également celle de la dépénalisation du cannabis.

Les Etats suivants ont ainsi approuvé la légalisation du cannabis :

– la Californie, à autour de 55%. On notera que le Nouvel Observateur donne l’information suivante, très intéressante :

“La campagne pour cette légalisation avait été portée par l’investisseur et fondateur de Napster, Sean Parker, et le milliardaire George Soros, qui avait investi près de 16 millions de dollars.”

C’est là en fait la clef des campagnes pro-cannabis : l’argent a coulé à flot.

Ce que cela donne est alors facile à comprendre : en 2016, la campagne en faveur de la légalisation du cannabis en Californie a reçu 19 821 000 dollars de dons, celle contre a reçu 2 480 015 dollars seulement…

On devine comment le capitalisme a poussé à fond pour la légalisation, précisément d’ailleurs dans cet Etat.

Barack Obama avait déjà annoncé en effet il y a peu que si la Californie supprime l’interdiction, la répression à l’échelle des États-Unis ne serait plus tenable.

La Californie a joué un rôle clef dans la mise en avant d’un capitalisme plus “moderne”, libéral libertaire dans tous les domaines…

– le Massachusett, à environ 53%. Les partisans de la légalisation ont récolté 3 585 756 dollars, pratiquement entièrement de groupes pro-légalisation.

Les opposants n’ont récolté que 1 633 300 dollars, dont 75 000 dollars… de l’industrie locale de l’alcool.

– le Maine,  à entre 50,3% et 51%. Ici la différence dans la récolte des dons a été énorme.

Les partisans de la légalisation ont obtenu 1 286 770 dollars de dons, contre 79 050 dollars seulement pour les opposants. Dans les deux cas, l’argent a été récolté par des groupes partisans.

– le Nevada, à environ 53%.

Ici c’est très intéressant : les pour et les contre ont reçu chacun environ deux millions de dollars de dons en 2016. Les contre n’ont reçu quelque chose pratiquement que de dons individuels, tandis que les pour ont reçu la moitié des dons d’entreprises liées au cannabis, le quart de groupes pro-cannabis.

L’Arizona a par contre refusé la légalisation du cannabis, à 52,2%. C’est la seule bonne nouvelle et ici aussi la question des moyens pour faire campagne a été flagrante.

Dans ce cas particulier, les “pour” avaient reçu  2 562 888 dollars de dons, pour une très bonne part des entreprises liées au cannabis.

Les opposants ont eu par contre 4 569 319 dollars de dons, ce qui est clairement plus, et pour moitié d’entreprises, dont Insys Therapeutics qui fait des recherches sur du THC synthétique pour les thérapies.

La marijuana “thérapeutique” a par contre été acceptée en Floride, en Arkansas, au Montana, en Dakota du Nord.

Rappelons également que la marijuana “récréative” était déjà légale en Alaska, au Colorado, en Oregon, à Washington  et Washington D.C.

Au total, 20% des Américains pourront désormais profiter de celle-ci… On devine que ce n’est qu’un début, que le cannabis est en passe de devenir un bien de consommation comme un autre…

A moins qu’une opposition franche et nette parvienne à se développer !

Articles pouvant vous intéresser