Lettre type pour aider le refuge Volée de piafs

La méthode n’est  pas suffisante en soi,  mais cela fait partie des possibilités d’une vaste campagne : voici un courrier à envoyer aux élus pour soutenir le refuge Volée de piafs du Morbihan, menacé de fermeture pour raisons financières.

Une version en PDF, prête à imprimer, existe également à télécharger.

Mme M. ………………
A l’attention de …………………………………….
……………………………………………….
……………………………………………….

Objet: Non à la fermeture imminente du centre de sauvegarde de la faune sauvage Volée de piafs

Madame, Monsieur,
Je sollicite aujourd’hui votre attention sur la situation alarmante et urgente du centre de soins de la faune sauvage Volée de piafs menacé par une fermeture imminente.

Créé en 2007 et basé à Languidic (56), il est l’un des plus gros centres français. Il répond à l’urgence de soins pour les animaux en détresse de notre faune sauvage, pour la plupart victimes des activités humaines.

Il joue également un rôle capital de vigilance sanitaire en recueillant des données sur l’évolution des maladies, des zoonoses et du parasitisme.

En 10 ans d’existence, les accueils ont été multipliés par 12. Au total ce sont 13 350 animaux qui ont bénéficié d’une prise en charge depuis 2007. L’association a ainsi répondu à un besoin très fort.

Nous, citoyens sommes de plus en plus vigilants quant à la sauvegarde de la faune : Volée de piafs compte plus de 600 adhérents et donateurs et de nombreux bénévoles œuvrent au quotidien pour faire vivre le centre de soins. Sa disparition va laisser un très grand vide et serait une catastrophe pour tous les animaux en détresse.

L’association perdure uniquement grâce aux efforts démesurés des bénévoles et aux dons des adhérents. Depuis 2007, elle n’a de cesse de solliciter des soutiens financiers auprès des collectivités locales et territoriales afin que l’activité qu’elle effectue soit subventionnée.

Elle a trouvé porte close lorsqu’elle a sollicité l’aide du Conseil Régional, de la Communauté de Commune ou de l’association
des maires du Morbihan, aboutissant ainsi à une fatalité que Volée de piafs redoutait depuis plusieurs années : la fermeture du centre de soins !

Et pourtant si chaque collectivité territoriale contribuait financièrement au fonctionnement de Volée de piafs, le centre de soins ne serait pas dans l’obligation de fermer ses portes.

Nous sommes indignés par le manque de soutien des acteurs publics et leur totale indifférence quant à la faune sauvage. Nous vous demandons aujourd’hui de mettre en œuvre tous les moyens possibles pour sauver Volée de Piafs et garantir les activités sur le long terme de ce centre de soins indispensable pour la biodiversité de la Région.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’assurance de mes sentiments respectueux.
Mme, M ……………………………………..

A qui envoyer ce courrier ?

Au maire de votre commune

M. Jean-Yves Le Drian, Président du Conseil Régional de Bretagne
283 avenue Gén Georges Patton CS 21101 35711 Rennes cedex 7

M. Norbert Métairie, Président de Lorient Agglomération
Maison de l’Agglomération, Esplanade du Péristyle, Quai du Péristyle, 56100 Lorient

M. François Goulard, Président du Conseil Départemental du Morbihan
Hôtel du Département 2 rue de Saint-Tropez CS 82400 56009 Vannes cedex

Articles pouvant vous intéresser