Australie : des milliers d’animaux morts dans les incendies – et la solidarité!

"Des groupes entiers de kangourous ont péri dans les flammes ou asphyxiés par les fumées alors qu’ils tentaient de fuir", explique Jon Rowdon, président du groupe Wildlife Victoria.

Les survivants ont été retrouvés avec de graves brûlures aux pattes, une conséquence de leurs habitudes territoriales : après avoir fui les premières flammes, les kangourous, qui aiment rester sur un même territoire, sont sans doute revenus à leurs habitats initiaux, se brûlant les pattes sur le sol encore chaud.

"C’est tout simplement effrayant, c’est un désastre humain et animal sans précédent", s’est affligé Neil Morgan, président du Statewide Wildlife Rescue Emergency Service de l’état de Victoria, où des incendies font toujours rage.

Le bilan humain se chiffre toujours autour des 200 morts, les autorités estimant qu’il s’alourdira probablement. Pour les animaux, le désastre est tout aussi important.

"Etant donné l’intensité des incendies et l’ampleur des dégâts, plusieurs milliers d’animaux ont été tués, cela ne fait aucun doute", a confirmé Jon Rowdon.

Des centaines d’animaux brûlés, stressés et déshydratés, parmi lesquels des koalas, kangourous, lézards et oiseaux, ont été cependant secourus et confiés à des hôpitaux vétérinaires. Souvent très apeurés, ils avaient l’air de comprendre que les secouristes venaient les aider, et se laissaient faire. Malheureusement, les secouristes avaient beau administrer des médicaments ou des anesthésiants, certains animaux ont dû être euthanasiés pour leur éviter des souffrances inutiles.

Articles pouvant vous intéresser

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire