Encore et toujours la question du réveillon « vegan » ?!

Il est incroyable de voir l’intérêt que suscite la soirée du réveillon organisée à Paris et dont la DJ est « Lt Ripley. »

Il est incroyable de voir à quel point la naïveté prédomine.

Il est vrai qu’il y a en partie des raisons qui expliquent la situation: pendant des années, et ce jusqu’à aujourd’hui d’ailleurs, les personnes amies de la cause animale se sont vues souvent rejetées, critiquées, dénoncées, isolées, humiliées…

Toutefois, il y a des limites à l’expression de sa frustration. Car de quoi s’agit-il? Regardons les choses de manière simple, voyons comment les faits s’articulent d’eux-mêmes.

Une soirée est organisée par Végétariens magazine notamment. Cette revue s’affirme apolitique mais dans ses pages on trouve de nombreuses références très positives à un parti politique (« La France en action »).

Comme DJ de cette soirée, on trouve quelqu’un dont les liens vont vers des sites partisans de la théorie du complot.

C’est-à-dire des liens du type à affirmer que le réchauffement climatique est une mystification, que des reptiles déguisés en humains sont des banquiers qui contrôlent le monde, etc. A cela s’ajoute des liens vers des personnalités d’extrême-droite (Dieudonné, Soral).

Puis on s’aperçoit que la boucle se boucle: parmi les liens internet de la DJ, on a Christian Cotten, qui a été candidat aux élections législatives de 2007 sur la liste de « La France en action », et candidat pour les élections européennes du 7 juin 2009 sur la liste antisioniste de Dieudonné, en Île-de-France.

Mais ce n’est pas tout: sur la même liste de la « France en action » de 2007, on trouvait:

-Ahmed Moualek, proche de Dieudonné et animateur de La Banlieue s’exprime;

-Smaïn Bedrouni, qui (selon le site Réflexes) « prône un Islam radical de la pire espèce et développe des thèses antisémites » et « avait envoyé au président du MRAP une lettre de menaces avec une balle de 7,65 accompagnée d’un petit mot “la prochaine ne sera pas par la poste” et “Les juifs dehors”. »

Que se passe-t-il alors? Grand scandale, grand débat. Puis la pression, qui vient des fachos, qui vient des gens qui n’ont pas compris ce qu’est l’extrême-droite (et qui pensent que celle-ci n’a que la figure d’Hitler), qui vient évidemment de la rédaction de Végétariens magazine (cliquez sur lire la suite pour lire leur position visant à assimiler l’antifascisme à de la médisance et de l’agression…).

Conséquence logique, certains reculent, ainsi par exemple, le site « une lutte un combat » qui a modifié le titre du topic « Lt Ripley, DJ vegan… et fasciste » en « Lt Ripley, DJ vegan… et fasciste ? » ; son auteur considère désormais que la personne serait seulement…« louche » et non pas ouvertement d’extrême-droite (mais qu’il faut tout de même refuser une telle soirée)!

Autre conséquence logique: nous réaffirmons qu’il est nécessaire de boycotter cette soirée.

Voici donc la position de Végétariens magazine:

En cette fin d’année, nous sommes sollicités par de nombreuses personnes troublées par les échanges à propos de l’animation musicale du réveillon végétarien organisé en commun par l’association Alterrenative et Végétariens Magazine au profit de La Forêt de Léa.
Chaque partie prenante d’une polémique estimera toujours avoir raison et n’en démordra jamais. Beaucoup de temps perdu qui pourrait être utilisé pour faire avancer la cause animale et la compréhension de ce que représente le végéta*isme.
Il y a tant d’années que ces deux causes auraient dû connaître de bien plus grandes avancées. Mais nous sommes précisément freinés par ces guerres internes, qui nous décrédibilisent aux yeux de ceux que le respect de l’animal ou de toute forme de vie gênerait. Ceux-là ont beau jeu d’en profiter et savent très bien le faire.
Les années qui viennent doivent faire changer les mentalités. Il ne tient qu’à chacun d’entre nous de changer notre mode de pensée et de nous attacher uniquement à reconnaître ce que chacun fait de bien. Et non ce qu’il fait de moins bien. Et sur ce qui ne convient pas, de l’exprimer sans agressivité, sans méchanceté et impérativement en vérifiant les faits.
Certes pour chacun, il y a une ligne rouge à ne pas dépasser. Le point de rupture est différent pour chacun. Se mettre à en discuter est encore une fois une perte de temps.
Ce temps, ceux qui souffrent et que nous prétendons défendre nous demandent de l’utiliser enfin pour créer en commun.
Lorsque nous avons décidé de soutenir ce réveillon, cela s’est fait avec pour seule idée d’offrir une soirée constructive et joyeuse pour tous, de soutenir La Forêt de Léa, de mettre sur pied ce qui ne s’était peu ou jamais fait.
Ce qui s’est dit ou non sur la personne qui a bien voulu animer la soirée est juste la représentation de ce qui nous fait piétiner depuis des années. Nous nous permettrons juste de noter que personne ne s’est présentée, sauf erreur de notre part, pour la remplacer et offrir gracieusement son temps et son énergie à cette occasion.
La nouvelle protection animale nous demande impérativement de cesser de médire et de nous agresser dans nos propres milieux. De cesser de colporter ce que les uns et les autres disent, pensent ou assument, souvent sans avoir pris la peine de vérifier leurs allégations. Ceci crée les mêmes formes de pensée que ceux qui méprisent le Vivant et que nous voulons tant changer.
La nouvelle protection animale et la nouvelle avancée du végétarisme pour les années à venir nous demandent de chercher à nous comprendre et à progresser ensemble.
La seule question qui se pose est : que réclament les animaux le soir du 31 décembre 2009 ainsi que tous les autres jours et soirs des années à venir ?
Végéta*ien ou non ?
Et quel est le plus prometteur pour l’avenir : individuel ou ensemble ?
Bon réveillon et beaucoup de bonheur à toutes et à tous, et que l’année 2010 voit enfin de grandes transformations pour les animaux et l’ensemble du Vivant.

La Rédaction de Veg Mag.

Articles pouvant vous intéresser