Un jeune s’immole aux USA devant un magasin de fourrures

Le site américain Voice of the voiceless a publié une information terrible: après s’être arrosée d’essence, une personne s’est immolée, tout en tentant de pénétrer dans le magasin de fourrures Nicholas Ungar Furs, à Portland dans l’Oregon.

La personne criait « Il y a des animaux qui meurent! Des animaux qui meurent! »

Après que le magasin Schumacher Furs ait fermé en 2007 sous la pression des activistes (voir le communiqué du magasin à ce sujet), le magasin Nicholas Ungar Furs est la cible d’une propagande intense depuis 3 ans, notamment devant ses portes (voir une courte vidéo ici).

Toutefois, le jeune de 26 ans qui s’est immolé, Daniel Shaull, et qui est décédé suite à ses blessures, était inconnu des activistes.

On peut voir une vidéo en ligne des news d’une télé américaine à ce sujet, montrant l’endroit où il s’est immolé.

On notera qu’un policier intervenu s’est trompé et l’a arrosé de gaz poivre (normalement employé dans le cas d’émeutes), ayant pris le pulvérisateur pour un extincteur…

Daniel venait de Dodge City, Kansas, mais était parti dans l’Oregon en raison de sa considération comme quoi le mouvement pour les animaux y était plus fort.

Son père a expliqué que son fils avait été brillant à l’école, mais était socialement inadapté; Daniel était hanté par les horreurs dans le monde et était d’une générosité absolue. Il avait basculé dans la folie.

Le père a également raconté que son fils lui avait expliqué que les gens pouvaient le croire fou, mais que lui considérait que c’est le monde qui était fou.

Les derniers mots de Daniel avant de mourir, à l’hôpital, ont été: « J’espère que quelqu’un m’aime. » (« I hope that someone loves me »).

Articles pouvant vous intéresser