One Voice se prononce en faveur d’Yves Rocher, possédé à 33% par Sanofi Aventis

Quand on devient vegan et que l’on n’est pas ou peu rodéE au monde des cosmétiques non testés sur les animaux, on pense tout de suite à Yves Rocher.

Car Yves Rocher joue depuis des années un jeu marketing bien habile où il faut savoir lire entre les lignes, jeu ayant provoqué une colère noire à plus d’une personne végane.

Cette marque de cosmétiques a toujours prétendu ne pas tester ses produits sur nos amiEs poiluEs. Ce qui est absolument faux car leurs matières premières, elles, étaient testées…

Le “produit fini” n’était pas testé par Yves Rocher, mais les matières premières l’étaient, par leurs producteurs… Ce qui permettait à Yves Rocher de se prétendre éthique, en précisant ne pas tester les produits finis…

Ce n’était donc pas pour rien que cette marque ne figurait sur aucune liste de cosmétiques sans cruauté animale! La manoeuvre d’Yves Rocher est même devenu un “cas d’école” pour apprendre à déjouer les pièges commerciaux de ce genre…

Cependant, cette marque, au double jeu connu désormais depuis plusieurs années, fera dorénavant partie de la charte One Voice, ce qui signifierait qu’Yves Rocher ne se procurerait plus de matières premières testées.

Il y a de quoi être étonnéE!

La source du communiqué précise, et nous soulignons les passages qui relèvent ouvertement de la publicité en faveur d’Yves Rocher, et certainement pas de l’information:

Le leader de la cosmétique naturelle vient de rejoindre la liste des marques labellisées One Voice. Une très bonne nouvelle pour tous les animaux et pour les consommateurs, de plus en plus nombreux, en quête de produits répondant à une certaine éthique.

Février 2010. Yves Rocher, le créateur de la cosmétique végétale, et One Voice ne pouvaient que finir par se rencontrer et s’entendre. La marque qui depuis ses débuts défend des produits de beauté naturels sans produits animaux (autres que le miel et la cire d’abeille) est engagée depuis 1989 dans l’utilisation et le développement des méthodes substitutives. Elle vient aujourd’hui d’être labellisée par One Voice, dans le cadre de la campagne contre l’expérimentation animale.

Pour des achats responsables à la portée du plus grand nombre
Au terme de deux ans et demi de travail et avec la certification de plus de mille références, ce sont des millions d’articles Yves Rocher qui satisfont aux exigences du rigoureux cahier des charges du label One Voice. Le groupe s’est bien-sûr aussi engagé pour ses futurs produits, qui seront autant de références éthiques supplémentaires disponibles pour tous. Par son adhésion aux valeurs défendues par le label One Voice, Yves Rocher, qui a déjà démocratisé la beauté,  permet aujourd’hui à des millions de consommateurs à travers la planète d’avoir accès à des produits de beauté respectueux du vivant. Prendre soin de soi tout en achetant responsable est désormais à la portée du plus grand nombre.

L’une des plus exigeantes
Choisir le label One Voice n’est pas anodin. Cette certification est en effet reconnue comme l’une des plus exigeantes sur le marché. S’appuyant sur le standard mis en place par la Coalition européenne pour la fin de l’expérimentation animale (dont One Voice est le représentant en France), elle garantit l’absence totale d’utilisation d’animaux, à tous les stades de la fabrication des produits. De plus, le label One Voice ne certifie que des gammes complètes de produits, ce qui induit une démarche éthique globale.

L’argument économique ne tient plus
L’arrivée de l’un des géants du secteur de la beauté, 18ème mondial en termes de chiffres d’affaires, dans la liste des sociétés labellisées montre une fois encore que les tests sur les animaux sont loin d’être indispensables, tant d’un point de vue scientifique qu’économique ! Yves Rocher est un exemple : on peut rester concurrentiel sans expérimenter sur les animaux… En outre, nombre de méthodes alternatives offrent aujourd’hui des garanties similaires – voire meilleures – pour la beauté et la santé humaine. De quoi sauver des millions d’animaux de l’enfer des laboratoires et des usines d’élevage…

Poursuivre le développement
L’adhésion d’un grand groupe comme Yves Rocher est un formidable encouragement pour One Voice à poursuivre le développement de son label. Non seulement pour les cosmétiques, dont la liste comprend déjà plusieurs dizaines de marques labellisés, mais aussi pour les listes à venir d’aliments pour animaux, de produits d’entretien, de jardinage, de compléments alimentaires, etc. dont la certification est en cours d’étude.

Chez les végans, Yves Rocher n’a pas vraiment bonne réputation, à cause de leurs publicités trompeuses. Et le doute continuera de planer car si cette marque se voulait si engagée que ça dans l’éthique, le respect de l’environnement et de la vie, leur site mettrait bien en avant ce partenariat avec One Voice, ou bien des remarques en faveur des animaux.

Or, il n’en n’est rien du tout, et ce n’est pas pour rien.

Yves Rocher est une marque capitaliste, qui ne raisonne qu’en terme d’image “contrôlée” afin de faire du business et de dominer la Nature dans une perspective relevant purement et simplement du profit.

D’ailleurs, 33% d’Yves Rocher appartient à… Sanofi Aventis, l’un des principaux groupes pharmaceutiques mondiaux.

Et après on lit des choses comme “le label One Voice ne certifie que des gammes complètes de produits, ce qui induit une démarche éthique globale”…

Une démarche éthique globale… On croit rêver, ou plutôt cauchemarder.

Une démarche éthique globale… avec Sanofi Aventis, 29 306 millions d’euros de Chiffre d’Affaires, groupe pharmaceutique numéro 1 en France et en Europe, et l’un des grands groupes de la “santé animale” au service des éleveurs et des fermes-usines!

Sanofi Aventis bien évidemment critiquée dans la campagne de SHAC contre HLS, le plus important laboratoire en Europe pratiquant la vivisection.

La position de One Voice en faveur d’Yves Rocher est intenable. Saluer d’une telle manière une multinationale en la présentant comme “démocratique” est déjà ridicule.

Surtout quand on connaît le coup du “produits finis non testés” qui historiquement est largement connu chez les vegans depuis de nombreuses années.

Mais en plus quand on sait qu’Yves Rocher est possédé au 1/3 par l’un des principaux piliers de la vivisection…

Pour finir précisons d’ailleurs la pensée de Bris Rocher à ce sujet. Bris Rocher, petit-fils d’Yves Rocher, a en effet expliqué tranquillement il y a trois jours dans une interview:

“Il n’est jamais inutile d’avoir à son conseil d’administration des membres de Sanofi Aventis.”

Articles pouvant vous intéresser