Animal Liberation Hallmarks !

Le terme anglais de “hallmark” signifie “poinçon” ou bien “sceau.” Animal Liberation Hallmarks est un projet de 2008 né en Suisse et qui a comme objectif de permettre une délimitation claire de l’identité qu’a la libération animale!

Voici d’abord les trois principes généraux, et ensuite le texte de présentation de ce projet certainement intéressant, auquel ont souscrit déjà de nombreux groupes de différents pays.

Objectif des Animal Liberation Hallmarks

Les Animal Liberation Hallmarks fournissent une plate-forme pour les groupes et les individus qui perçoivent la libération animale comme une lutte pour la libération tant des animaux humains que des animaux non humains et qui veulent en exclure les groupes et individus racistes, sexistes, homophobes, intégristes religieux ainsi que prévenir l’infiltration de ces éléments dans le mouvement pour la libération animale.

Les ALH sont pensés, entre autres, pour faciliter le contact entre groupes pour la libération animale.

Pourquoi les Hallmarks sont-ils importants?

Le mouvement pour la libération animale lutte non seulement pour la libération de tous les animaux non humains mais aussi pour les animaux humains. En tant que mouvement d’émancipation, il refuse toute forme de discrimination sur la base de l’appartenance d’espèce, de race, d’orientation sexuelle, de croyance religieuse ou de toute autre distinction arbitraire.

Les animaux, comme les humains, sont capables d’éprouver du plaisir et de la douleur, ils montrent du plaisir dans le fait de vivre leur vie et de satisfaire leurs intérêts. Dans ce sens, leur intérêts doivent être respectés de manière égale aux intérêts des humains.

Les individus et associations qui déclarent faire partie du mouvement de libération animale mais qui discriminent arbitrairement les humains ont une interprétation incohérente de la philosophie qui est à la base du mouvement de libération animale, étant donné qu’il est incohérent de refuser le spécisme sans refuser le racisme et\ou le sexisme; dans les trois cas il s’agit de ne pas prendre en compte, ou de moins prendre en compte les intérêts d’individus, sur la base de leur appartenance à un sexe, une race, ou une espèce.

Les personnes et associations qui entretiennent des relations hiérarchiques avec d’autres individus sont elles aussi en désaccord avec les idées qui sous-tendent le mouvement de libération animale, étant donné qu’elles soutiennent que certains individus ont plus de valeur et d’importance que d’autres individus.

La vision hiérarchique entre en conflit avec l’idée que les intérêts de tout le monde doivent être respectés, indépendamment de leur différence.

Pour ces raisons il est nécessaire de se dissocier des groupes et des personnes qui ont une idée incohérente du mouvement de libération animale. On doit empêcher que les groupes de ce type aient un rôle dans le mouvement de libération animale.

Comment est-ce que les Hallmarks fonctionnent?

L’idée est que tous les groupes intéressés, et qui agissent en accord avec les trois points de l’ALH, puissent utiliser le logo dans leur page web, sur leur flyers, posters, etc.

De cette manière, les groupes et les individus adoptent une position claire contre la domination, l’exploitation et la discrimination des animaux humains et non humains, en prévenant l’infiltration dans le mouvement de libération animale de groupes et d’individus homophobes, racistes ou sexistes.

Pour faciliter le contact et la collaboration entre les groupes adhérant aux ALH, une liste des groupes sera publiée sur la page web des ALH.

Histoire du projet

ALH est un projet né en 2008 grâce au travail d’activistes en Suisse. C’est le produit de discussions collectives dans une culture de démocratie de base.

Articles pouvant vous intéresser