20.000 dauphins massacrés

 

Comme chaque année à Taiji au Japon, 20.000 dauphins sont pris dans une gigantesque nasse puis massacrés à la lance, au couteau… Quelques uns y échapperont, et partiront… dans les zoos, au prix de 100.000 euros chacun.

Pendant ce temps là dans le même pays, les dauphins des zoos sont au régime, car "spectateurs venus admirer leurs sauts se sont aperçus que les dauphins ne s’élancent plus aussi haut qu’avant"….

Au Japon, le fléau de l’obésité a désormais atteint le monde animal : un aquarium de l’ouest du pays a décidé de mettre ses dauphins au régime pour cause de performances acrobatiques en baisse.

"Ces jours-ci, les animaux de l’aquarium sont un peu… gros!!!", s’exclame un employé sur le site Web du Monde marin de Kinosaki, situé dans la préfecture de Hyogo.

Les spectateurs venus admirer leurs sauts se sont aperçus que les dauphins ne s’élancent plus aussi haut qu’avant, affirme-t-il.

"Mais nous vous prions d’être indulgents avec eux, car ils font des efforts pour perdre du poids", plaide cependant ce gardien auprès du public.

Le problème est lié à leur alimentation, constituée en grande partie de maquereaux, très répandus à cette saison au Japon. Ce poisson est réputé dans le pays pour la richesse de son goût, mais également de sa teneur en graisse.

"Nous essayons de les faire revenir à leur poids idéal en leur donnant d’autres sortes de poisson avec moins de graisse, ou en leur donnant moins de maquereau", explique cet employé.

L’aquarium de Kinosaki propose des spectacles de dauphins, d’otaries et autres animaux marins.

Les spectacles de dauphins sont très appréciés des Japonais, malgré le traditionnel massacre de milliers d’individus chaque année à Taiji (ouest), très critiqué à l’étranger.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire