Quand les américains rasent des montagnes pour du charbon

Les Appalaches sont une chaîne montagneuse d’environ 200km de long de l’Amérique du nord, s’étandant de la Terre Neuve jusqu’en Alabama.

Les compagnies minières d’Amérique du Nord, par souci de rentabilité, ne creusent plus de mines pour extraire le charbon. En Virginie, les Appalaches sont impitoyablement rasées à coup d’explosifs et il y aurait déjà 470 monts décapités. Selon Joe Lovett de l’organisation environnementale Appalachian Center for the Economy and the Environment “quelque 3200 km de ruisseaux ont été détruits pour toujours, remplis de déchets miniers”.

Aux États-Unis, la moitié de l’électricité est produite au charbon. 100 millions de tonnes de cendres de charbon sont entreposées dans des étangs, des sablières et des mines en vertu de méthodes de confinement non réglementées. Les centrales thermiques sont la première source en importance de gaz à effet de serre ainsi que pour les émissions de mercure et de composés acides.

Pratiqué depuis le début des années 1980, ce massacre pollueur ne laisse aucune chance à la population locale, à flore et la faune, où vit par exemple le cerf de Virginie.