Georges Laraque

Quand on est vegan on fait face parfois, voire très souvent, à des remarques désagréables sur les carences, etc. Un phénomène irrationnel absolument insupportable. Avoir alors des références sportives est un atout. Pour éviter d’avoir à citer Mac Danzig, qui, bien qu’il soit vegan, pratique un “sport” ultra viriliste (l’ultimate fighting), les vegans du Canada peuvent (bientôt) profiter de l’exemple de Georges Laraque.

Joueur professionnel de hockey sur glace (jouant chez les Canadiens de Montréal), Georges Laraque était jusque-là végétarien et devient végétalien le 1er juin. «Je me suis donné comme mission de défendre tous les êtres vivants. Lorsque j’ai été conscientisé à la cruauté animale, j’ai immédiatement décidé de supporter la cause» dit le hockeyeur marqué par le film Earthlings. Un combat de plus pour celui qui a déjà dû vaincre le racisme pour s’affirmer en tant que sportif, comme il le raconte sur son site.

Articles pouvant vous intéresser