Les termites architectes et agriculteurs

Les termites appelés « Macrotermitinae » par les scientifiques sont des architectes et des agriculteurs. Des architectes, cela est assez connu, de par ces « cathédrales » de plusieurs mètres de haut, abritant parfois plusieurs millions de termites, que l’on retrouve dans le sud de l’Afrique, mais aussi au Sénégal ou au Cameroun.

Mais voici à quoi ressemble l’intérieur de la termitière. Sa construction est extrêmement planifiée, avec une circulation d’air précise, une humidité précise… Le cône sert en effet surtout à ventiler, les termites se trouvant principalement en dessous.

Comme on le voit en effet, il y a des alvéoles à champignon. Les termites « Macrotermitinae » – ou macrotermes en français – pratiquent en effet l’agriculture. Ils ne digèrent pas la cellulose ni la lignine (qui sont des composants du bois), alors ils les découpent, utilisant leur estomac comme boîte de transport.

Puis ils apportent cela à des champignons dans la termitière. Les termites déposent en effet leurs boulettes d’excréments, et les champignons pré-digèrent les restes de végétaux (lignine et parfois cellulose).

Les termites mangent alors les champignons (il y a 40 kilos de champignons par termitière), qui sont de la sorte Termitomyces. Ces champignons grandissent en effet lentement, donc ils laissent le temps aux termites de s’en occuper. Normalement les champignons sont en effet des parasites ennemis des termites, et ceux-ci font en sorte que dans la termitière, le taux de Co2 ne permettent qu’aux Termitomyces de pousser…

Toutefois, de récentes études pensent qu’il n’y a pas qu’une seule sorte de champignon que ces termites font pousser.

Les termites ont également une division sociale très poussée ; la reine et les soldats, ainsi que les jeunes termites, se voient amener directement les produits de cette agriculture (la nourriture étant donnée de bouche à bouche, ou d’anus à anus).

La termitière, en terre mâchée, est ainsi extrêmement ramifiée. Les images suivantes montrent une coupe de termitière, puis des photos des couloirs d’une termitière.

Pour ce faire, les couloirs ont été bétonnés, d’où les sortes de ramifications blanches sur les photos ci-dessous. Si les termitières sont parfois abandonnées, il faut souligner que les termites sont pratiquement inconnus de la science, comme d’ailleurs bon nombre d’animaux, en fait tous ceux qui n’apparaissent pas comme « utiles. »

Pourtant, il est évident que si la science regardait, avec respect, les termites, elle comprendrait que l’être humain n’est nullement « à part » ou « unique. » Tous les êtres vivants sont reliés à la nature, et il y a interaction.

L’architecture et l’agriculture des termites macrotermes sont des exemples très parlant.

Articles pouvant vous intéresser