Conférence internationale sur le génie tissulaire

Près de 150 délégués se sont retrouvés, représentant 59 institutions britannique, pour évaluer les avancées scientifiques ayant pour but de réduire le nombre d’animaux utilisés dans les laboratoires à des fins de recherche biomédicale. On peut lire un article à ce sujet ici. Pour rappel, c’est également le projet d’Antidote – Europe.

Articles pouvant vous intéresser