Les grands singes rient de la même manière que les petits enfants

« A notre connaissance, le rire chez les grands singes est honnête, il leur manque vraisemblablement les prédispositions neurologiques pour le simuler », selon Marina Davila Ross, de l’Université de Portsmouth (Grande-Bretagne). Il serait donc toujours une expression de joie, comme chez le petit enfant.

Les scientifiques veulent dire par là que les êtres humains sont supérieurs aux enfants et aux animaux car ils peuvent simuler le rire! Drôle d’échelle! En tout cas, les scientifiques sont obligés de se plier devant les faits. Un autre monde existe à part celui des humains!

« Cela nous a surpris que les chatouillements produisent des vocalises même chez les gorilles et les orang-outans », explique Elke Zimmermann, de la haute école vétérinaire de Hanovre en Allemagne. Ces derniers sont en effet moins proches d’homo sapiens que nos plus proches parents les chimpanzés et les bonobos, qui eux réagissent avec un rire mélodieux typiquement humain.

Les origines du rire peuvent être retracées jusqu’au dernier ancêtre commun de l’homme et des grands singes, il y a entre 10 et 16 millions d’années, écrivent les scientifiques dans la revue Current Biology.

Articles pouvant vous intéresser