Interview de Path of Perfection

Le mouvement Hardline est un serpent de mer de la culture Vegan Straight Edge. Il s’agit en fait de gens qui ont quitté la scène Vegan Straight Edge durant les années 1990, pour créer leur propre mouvement, le Hardline tout d’abord, puis une nouvelle définition, le terme de Hardline n’étant plus vraiment assumé.

Ce qu’on appelle Hardline conserve les principes Vegan Straight Edge mais y associe deux élements: tout d’abord, la politique, avec une culture qui est celle de l’extrême-gauche américaine armée (Weather Underground, Black Liberation Army…).

Ensuite, la religion: l’Islam, dans une optique très… Gaïa; selon les partisans de ce style de vie puisque Dieu a créé chaque être vivant, alors il faut justement respecter chaque être vivant.

Evidemment, c’est ici en fait le chemin inverse qu’on a: ne trouvant pas d’idéologie adéquate, ce mouvement a pioché et synthétisé le tout. Ce qui donne parfois lieu à des bricolages: comment par exemple justifier les sacrifices d’animaux de l’Islam? La défense de toute vie innocente a également amené le mouvement hardline puis “post hardline” à s’opposer au droit des femmes à l’avortement, tout en prônant pourtant de l’autre côté une éthique anti-capitaliste, anti-raciste, anti-sexiste, anti-spéciste.

Voici donc une interview de Path of Perfection, qui est le principal label et la distro de ce mouvement, qui agrège des sympathisants principalement aux USA, en Amérique latine et en Russie.

L’interview est sans aucun doute un peu fastidieuse, en raison des tournures d’esprit très religieux. Mais le mouvement hardline est en tout cas la preuve d’une exigence: celle de lutter pour Gaïa!

Articles pouvant vous intéresser