• Chasse : l'exil forcé de Luc Alphand

Earth Crisis : Il y a une guerre. Ceci est une arme.

Il y a une guerre. L’holocauste qui n’est pas vu continue.

Les peuples indigènes à Hawaii, en Amérique centrale et du sud, en Australie, aux Etats-Unis et dans le monde entier se voient volés leurs terres, leurs cultures, et leurs vies.

Les Etats-Unis jouent un rôle prédominant dans cette destruction, dans la mesure où son gouvernement raciste et son économie capitalise les ressources de peuple avec moins de puissance.

Ceci est une arme. De rendre conscient les gens avec des positions privilégiées dans ce pays de notre responsabilité dans l’oppression des peuples indigènes.

De devenir des alliés d’organisations comme Ka Lahui Hawaii et l’AIM (American Indian Movement) qui luttent très durement pour leur survie. Pour arrêter l’holocause qui n’est pas vu….

Il y a une guerre. Une femme sur quatre est violée. Parmi elles, il y a nos soeurs, nos mères, et des amies.

Il y a une arme. Apprendre aux hommes à désapprendre les leçons apprises: que les femmes sont des objets sur lesquelles on peut librement agir et qu’on peut dominer. Apprendre aux hommes à canaliser notre rage depuis ses fondements dégradés jusqu’à quelque chose d’utile, au lieu de quelque chose de destructeur et de mortel.

A amener la vraie justice dans les cas de viol et pour rendre les rues plus sûres pour nos soeurs…

Il y a une guerre. L’époque des attaques racistes violentes n’ont pas disparu avec l’abolition et la déségrégation.

L’année dernière, plus de trente églises noires du Sud ont été brûlé. Ce ne fut que lorsque une de ces églises était fréquenté par une star nationale du football que les médias ont porté leur attention sur ces atrocités.

Il y a une arme. Dire aux gens blancs que nous avons le besoin et l’obligation d’utiliser le privilège apporter par notre couleur de peau pour travailler contre le Ku Klux Klan, les politiciens racistes, les néo-nazis.

Pour lutter aux côtés des gens de couleur pour as’assurer qu’aucune autre église ne sera brûlé, qu’aucune autre personne de couleur ne soit brutalisé par la police raciste, qu’aucune autre personne de couleur, homme ou femme, ne se voit refusé ses droits et pris comme prisonnier politique à partir d’accusations truquées…

Il y a une guerre. Les attaques violentes contre les gays continue. Dans le Colorado, la législation nouvelle permet des engagements explicitement homophobes. Les mariages de personne de même sexe ne sont toujours pas reconnus.

Ceci est une arme. Prouver aux hétérosexuels que le fait d’être gay est naturel et beau et que cela ne consiste pas en une menace pour leur existence. Rendre sûr le fait d’exprimer son homosexualité et de transformer la douleur anale en passé mystique…

Il y a une guerre. Les animaux et la Terre sont toujours pensés en terme de ressources que les humaines pourraient utiliser comme bon leur semble. Des millions d’animaux sont torturés et tués chaque année pour l’alimentation, l’habillement et la recherche.

La destruction nette des forêts détruit des milliers d’espèces vivantes qui sont rares, belles, et âgées de plusieurs siècles.

Ceci est une arme. Faire porter ses fruits à la nouvelle éthique. Prouver aux environnementalistes classiques que nous devons sauver la Terre et les animaux non seulement pour avoir des choses belles que nous pourrions regarder, mais parce que ces êtres vivants ont leurs propres valeurs inhérentes.

Pour illustrer cela, dans le contexte des nations industrialisées, l’utilisation des animaux pour l’alimentation, l’habillement, et les produits de la recherche, n’est pas nécessaire et par là injuste. Délivrer la Terre et les animaux de la destruction.

Ceci est une arme, non seulement pour détruire toutes les formes d’oppression, mais aussi pour célébrer la beauté de toutes les cultures, races, sexualités, genres, religions, espèces. Il y a une espèce pour terrasser chaque démon, pour en terminer avec chaque forme d’oppression, d’en finir avec la saison de Gomorrhe par tous les moyens si nécessaires. Avant demain. Maintenant.

Une génération brisera les chaînes.

 

 

Les Jaïns, une voie de la compassion

Femmes issues de la communauté Jaïne (en Inde). Les Jaïns portent généralement un masque devant leur bouche afin d’éviter d’avaler par inadvertance un insecte. Les Jaïns se promènent souvent avec un balai afin de ne pas écraser d’insecte en marchant. Les adeptes du Jaïnisme sont végétariens, ils ont ouvert des hôpitaux pour les animaux abandonnés, malades et/ou trop âgés et ils refusent le port du cuir dans leurs temples.

Le jour de son mariage, un homme passa devant un enclos où il y avait des animaux, manifestement destinés à la consommation. Ne supportant pas leur gémissement, il renonça à son mariage car cela entrainerait la mort de ceux-ci. Il refusa donc son titre de roi et devint un ascète Jaïn.

L’article de Vegan Revolution : veganrevolution.free.fr/articles7/jaina.html

Autriche : la répression continue

Le 30 septembre la police autrichienne a effectué une nouvelle descente chez l’un des 10 ex-prisonniers, ainsi que chez un simple adhérent de VGT (Verein gegen Tierfabriken : Association contre les usines d’animaux).

Et le système judiciaire autrichien vient de confirmer, par une décision de la Cour Suprême, la légalité de la mise en détention provisoire des 10 militants, et le bien-fondé du soupçon de former une organisation criminelle au sens de l’article 278a du code pénal. Voir le message de Martin Balluch reproduit ci-dessous, où il est expliqué que la Cour suprême affirme:

- que les échanges de courriels sur des listes de discussion fermées fournissent l’infrastructure de l’organisation criminelle,

- qu’encrypter des messages électroniques et utiliser des téléphones anonymes indique une intention criminelle,

- que menacer une entreprise par une campagne légale, même de façon polie, alors que des délits ont été commis lors d’autres campagnes contre d’autres entreprises, constitue déjà un recours au chantage,

- que le fait qu’une entreprise cesse de vendre de la fourrure après avoir été démarchée par des groupes de droits des animaux est le signe d’une activité criminelle, car aucune entreprise n’aurait pris une telle décision sans se sentir l’objet d’une intimidation criminelle, c’est-à-dire sans avoir été terrorisée.

Lire la suite Autriche : la répression continue

Les pesticides affecteraient le développement cérébral

De nombreux pesticides utilisés par les agriculteurs européens pourraient affecter le développement cérébral des foetus et des jeunes enfants, selon une étude menée par David Granjean, chercheur à Harvard et à l’université du Sud-Danemark, qui invite Bruxelles à en réduire l’usage.

"La toxicité pour le cerveau ne fait pas partie des tests de routine pour les pesticides. Dans la mesure où beaucoup d’entre eux sont toxiques pour le cerveau des insectes, il est très probable qu’ils le soient également pour le cerveau humain", a déclaré le scientifique, qui a passé en revue près de 200 rapports de recherches sur le sujet.

Lire la suite Les pesticides affecteraient le développement cérébral

Le corail est un animal, pas un bijou !

Couramment utilisé comme pierre pour orner les bijoux, le corail est un "animal primitif proche des méduses, le terme corail recouvre plus de 7 000 espèces aux formes et couleurs très diversifiées.  Le corail est un véritable fossile vivant. Les plus anciens récifs coralliens remontent à l’Ordovicien, environ 500 millions d’années avant notre ère."

De magnifiques photos et plus de renseignements ici : www.dinosoria.com/corail.htm

 

Les pirates écolos attaquent

« Es-tu prêt à donner ta vie pour sauver une baleine ? ». À la question rituelle pour entrer dans l’association écologiste radicale « Sea Shepherd », le Brestois Tanguy Gogé a acquiescé. Il est aujourd’hui chargé du recrutement des activistes français.

Lire la suite Les pirates écolos attaquent

Selon une étude, les activités humaines seraient les causes du réchauffement des pôles.

 

Le réchauffement climatique aux pôles peut être attribué “directement” aux activités de l’Homme, révèle une nouvelle étude à paraître en ligne jeudi sur le site de la revue américaine Nature Géoscience.

“La hausse des températures au cours des récentes décennies, en Arctique comme en Antarctique, peut être directement attribuée aux activités humaines”, a conclu une équipe internationale en s’appuyant sur des données recueillies sur place de 1900 à 2008, et des modélisations.

Lire la suite Selon une étude, les activités humaines seraient les causes du réchauffement des pôles.

Deux planètes nécessaires pour l’humanité en 2030 selon le WWF

L’empreinte écologique de l’humanité, qui évalue sa consommation de ressources naturelles, excède désormais de 30% les capacités de la planète à se régénérer, insiste le WWF dans son rapport Planète vivante 2008, reçu mercredi à Paris.

La pression de l’humanité sur la planète a plus que doublé au cours des 45 dernières années en raison de la croissance démographique et de l’augmentation de la consommation individuelle, explique le rapport.

Cette surexploitation épuise les écosystèmes et les déchets s’accumulent dans l’air, la terre et l’eau.

Du coup, la déforestation, la pénurie d’eau, le déclin de la biodiversité et le dérèglement climatique, provoqué par les émissions de gaz à effet de serre, "mettent de plus en plus en péril le bien-être et le développement de toutes les nations", explique le WWF.

L’"Indice planète vivante", un outil mis au point afin de mesurer l’évolution de la biodiversité mondiale et portant sur 1.686 espèces de vertébrés dans toutes les régions du monde, a diminué de près de 30% au cours des 35 dernières années, précise par ailleurs le rapport.

Au vu du déclin de cet indice, "il semble de plus en plus improbable d’atteindre l’objectif pourtant modeste visé par la Convention de Rio sur la diversité biologique de réduire l’érosion de la biodiversité mondiale d’ici 2010", déduit le WWF.

Outre l’empreinte écologique mondiale et l’Indice planète vivante, le rapport présente une troisième mesure, "l’empreinte d’eau", qui évalue la pression sur les ressources en eau à l’échelon national, régional ou mondial, résultant de la consommation.

Or l’eau est une ressource très inégalement répartie à travers le monde.

Ainsi, une cinquantaine de pays sont actuellement confrontés à un stress hydrique modéré ou grave, souligne le WWF. Et le nombre de personnes souffrant de pénuries d’eau toute l’année ou de manière saisonnière devrait augmenter en raison du changement climatique, ajoute-t-il.

“Recherches d’alternatives au gavage”… Ou bien libération totale?

Stop Gavage est une campagne de L214 qui vise l’abolition du foie gras. En théorie. Car là l’association se lance dans une mini campagne intitulé: "Recherches d’alternatives au gavage : la France aux abonnés absents".

Le prétexte: les 30 et 31 octobre 2008 se tiendront à Arcachon les 8e Journées de la Recherche en Palmipèdes à Foie Gras, organisées conjointement par l’INRA, le CIFOG (l’interprofession du foie gras)…

Mais si l’on est pour l’abolition du foie gras, quel intérêt y a-t-il à perdre son énergie à se plaindre que la France ne tient pas ses engagements dans la recherche de voies alternatives au gavage? Faut-il faire une manifestation (le 30 octobre à Arcachon, de 10h à 14h place Thiers) pour cela?

Faut-il jouer aux faux naïfs qui constate que "malheureusement" les chercheurs sont au service des producteurs?

Voilà le dilemme de gens incapables d’assumer et de revendiquer le véganisme, incapables de prôner la rupture complète avec l’agro-business… Car entre le réformisme qui ne réforme rien et sert d’alibi au capitalisme assassin, et la libération animale, il faut choisir!

Lire la suite “Recherches d’alternatives au gavage”… Ou bien libération totale?

Non, les oeufs ne sont pas vegan !

Parce qu’on ne récupère pas les poils morts tombés au sol de nos compagnons poilus pour se confectionner des vêtements, tout comme on ne récupère pas leurs excréments pour une utilisation quelconque, les oeufs non fécondés des poules en liberté n’ont pas de raison d’être récupérés pour être consommés sous prétexte de non exploitation de la poule.

Parce que le veganisme n’englobe pas seuleument l’exploitation animale mais aussi le refus de prendre ce qui ne nous appartient pas et de respecter la dignité des autres animaux.

 

 

 

Le Bec-en-sabot

Geneviève Renson, photographe naturaliste, l’a rencontré par hasard lors d’un reportage en République centrafricaine en 1978 et a depuis multiplié les expéditions au coeur des marais à papyrus, de la Zambie au Botswana, pour en savoir plus sur cette espèce en péril.

Son livre "Sur les traces du roi des marais" apporte un témoignage unique sur ce grand échassier (1,20 m) à la démarche altière et au bec impressionnant, en même temps qu’un passionnant récit de voyage.

Lire la suite Le Bec-en-sabot

Bachelot n’est pas opposée à “la pub sur l’alcool sur le Net”

La loi Évin va être réformée: bientôt sur internet on aura droit à de la publicité pour l’alcool. La raison en est évidente: Bachelot a cédé devant ce qu’on appelle le lobby de l’alcool. Et bien entendu Bachelot se cache derrière le caractère international d’Internet, comme si une publicité pour l’alcool sur les sites français étaient impossibles à interdire!

En clair: la santé éventuellement parce qu’il faut bien avoir la forme pour aller bosser, mais les profits d’abord.

Lire la suite Bachelot n’est pas opposée à “la pub sur l’alcool sur le Net”

Un chasseur blessé par un ours: pro et anti-ours s’opposent à nouveau

Les associations pro et anti-ours qui s’affrontent en France depuis la réintroduction de plantigrades dans les Pyrénées en 2006 se sont à nouveau opposées après les blessures légères infligées par un ours à un chasseur espagnol jeudi dans le val d’Aran (Pyrénées espagnoles).

Lire la suite Un chasseur blessé par un ours: pro et anti-ours s’opposent à nouveau

Les abeilles seraient capables de compter jusqu’à quatre

Un chercheur de l’université du Queensland en Australie aurait mis en évidence le fait que les abeilles sont capables de compter jusqu’à quatre.

Pour aboutir à cette constatation, le chercheur a placé dans un tunnel cinq marqueurs identiques dont l’un d’entre eux contenait du nectar.

Les abeilles, lâchées dans le tunnel, finissaient par se diriger vers le marqueur contenant le nectar. On retirait ensuite la nourriture et on recommençait l’expérience: les abeilles revenaient vers le même marqueur.

"Nous avons constaté qu’il était possible de leur apprendre à revenir vers le troisième marqueur, puis vers le quatrième. Mais au-delà, leur capacité à compter les marqueurs semblait disparaître", a expliqué le chercheur dans un rapport publié samedi.

"Plus nous étudions ces créatures dont le cerveau ne dépasse pas la taille d’un grain de sésame, plus nous sommes étonnés par leurs capacités", a-t-il conclu.

 

Russie: les ours polaires disparaissent dans la région de la Tchoukotka

Les ours polaires disparaissent dans les régions arctiques de la Tchoukotka, victimes de la fonte des glaces et abattus par les hommes, a mis en garde vendredi un expert du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW).

"Si la tendance se poursuit, cette population va disparaître très rapidement"…  Lire la suite Russie: les ours polaires disparaissent dans la région de la Tchoukotka

Traces d’animaux du Québec

Dans Traces d’animaux du Québec, un guide édité chez Broquet et signé Mark Elbroch, l’amoureux de la nature aura de quoi s’occuper. Ce guide d’identification de différents mammifères qu’on trouve en Amérique du Nord est très précis, voire savant, tout autant dans ses explications générales de la science du pistage que dans ses photographies d’empreintes et de traces laissées dans la nature par nos amis sauvages.

Lire la suite Traces d’animaux du Québec

Les tours à Paris, symboles du profit

Bertrand Delanoë vient de présenter Triangle, une gigantesque pyramide de 200 m, premier des gratte-ciel prévus autour de la capitale. Dans quatre ans, le record de France détenu par la tour Montparnasse (210 m) sera largement battu à La Défense, par les oeuvres de Jean Nouvel, Thom Mayne ou Vidale, qui atteindront 300 m. En province, Marseille et Lyon s’apprêtent aussi à inaugurer leur « totem urbain ».

Lire la suite Les tours à Paris, symboles du profit

Entretien avec l’historien Charles Patterson, auteur d’Éternel Treblinka : Notre Traitement des Animaux et l’Holocauste (octobre 2005)

Charles Patterson, pourriez-vous présenter votre livre "Éternel Treblinka : Notre traitement des animaux et l’Holocauste" au public francophone ?

La thèse de mon livre est que l’exploitation et le massacre des animaux est l’oppression centrale et originelle, à partir de laquelle toutes les autres oppressions découlent. La cruauté et l’injustice envers les animaux se retrouve inévitablement chez les humains.

Isaac Bashevis Singer, écrivain yiddish détenteur du prix Nobel est à l’origine du titre de mon livre, qui lui est dédié. Il fut le premier auteur moderne qui ait vraiment utilisé le terme holocauste pour décrire l’exploitation et le massacre des animaux. Il a écrit : "Par rapport à eux, tous les humains sont des nazis. Pour les animaux c’est l’éternel Treblinka." (Treblinka était un camp de la mort nazi au nord de Varsovie.)

Le livre examine les racines communes de l’oppression animale et de l’oppression humaine et les similarités entre la façon dont les nazis traitaient leurs victimes et la façon dont la société moderne traite les animaux qu’elle massacre pour la nourriture. La dernière partie du livre fait le portrait de défenseurs d’animaux juifs et allemands d’un bord et de l’autre de l’Holocauste, parmi lesquels Isaac Bashevis Singer lui-même.

Lire la suite Entretien avec l’historien Charles Patterson, auteur d’Éternel Treblinka : Notre Traitement des Animaux et l’Holocauste (octobre 2005)

Active Slaughter rules !

Active Slaughter est un anarcho punk groupe anglais formé en 2002 par Jake et JJ. Leur excellent album “‘Ave a butchers” comporte de nombreux textes en faveur de la libération animale tels que Active Slaughter; Labour lied, Barry died (dédié à Barry Horne); My foot in your mouth ou encore Smash HLS  sur le mini album éponyme. Smash HLS et Fur trade death trade figurent sur la compliation “Direct Action Arkangel”.

Tous les membres du groupe sont activistes (et vegan), JJ le guitariste, va passer en procès car il est suspecté d’avoir participé aux campagnes contre le plus grand laboratoire de vivisection HLS. Il n’a plus de passeport, il est interdit de manifestations ainsi que d’exprimer ses opinions envers HLS et il est assigné à résidence… Plus d’infos sur leur page

Myspace

 

Subhumans – Evolution

Subhumans est un groupe d’anarcho-punk britannique. Entre 1980 et 1985, il fut l’un des groupes britanniques les plus originaux et prometteurs de la musique punk. Les Subhumans furent créés à Trowbridge, Wiltshire, au Royaume-Uni en 1980 par Dick Lucas et Bruce.

Evolution fait partie de la compliation de soutien "This is the ALF"

 

La vidéo

SUBHUMANS – EVOLUTION

Out in the garden there is a little white rabbit
Like Revlon torture for your clean little habits
As you wash your hair to keep it clean
You get to wonder why VosenesT green
And forget about the silent animal screams

Out in the garden there is a little white dog
Shampoo in your eyes like a burning fog
But it’s tried and tested so you won’t go blind
Animals killed for the good of mankind
For your shining hair so many have died

Out in the garden there is a little white cat
And you’re catching cancer as you smoke that fag
"When will they find the cure?" you choke
When enough cats have died of smoke?
And they say that animals go for the throat

And the monkeys in the zoo they look so tame
In the name of science they removed their brains
To think that man evolved from this beast
Civilised savages down from the trees
The animals who run these laboratories