• "Une amende forfaitaire en cas d’usage de stupéfiant"

Aéroport de Notre-dame-des-Landes : initiatives les 27, 30 juillet et le 17 août

Voici l’appel pour les nouvelles initiatives contre le nouvel aéroport nantais.

Vinci continue le sale boulot!

La lutte qui dure depuis plus de 40 ans contre la construction d’un nouvel aéroport et de dessertes routières à Notre-Dame-des-Landes se renforce actuellement de toutes parts.

Pourtant, Vinci (concessionnaire du projet au sein de la société Aéroports du Grand Ouest) ainsi que les pouvoirs publics tentent de faire avancer le projet de force, à grands coups de renforts policiers.

Récemment, des habitant-e-s de la zone réservée à la construction de l’aéroport ont reçu des convocations à des procès d’expulsion le 17 août à Saint-Nazaire.

Premier-e-s visé-e-s : les occupant-e-s « sans droit ni titre », qui squattent des terrains et des maisons pour s’organiser et s’opposer au projet. Ce sera ensuite le tour des locataires et des propriétaires de devoir partir.

Nous refusons ces expulsions ! Cette zone vit et doit continuer à vivre !

Nous refusons qu’elle soit vidée de ses habitant-e-s pour laisser place au désert morbide que serait cet aéroport.

Nous appelons tou-te-s celles et ceux qui voient la nécessité de s’opposer à de tels projets à se retrouver le 27 juillet à 15 h sur les parkings de l’aéroport de Nantes Atlantique (au niveau du dépose minute) pour leur montrer notre détermination à résister ensemble contre leur béton, contre les expulsions et pour continuer à faire parler de cette lutte.

Allons voir ceux qui veulent nous expulser ! Avec banderoles, tracts, café et encas, tentes et transats, colère et détermination…

27 juillet à 15h : tou-te-s à l’aéroport de Nantes Atlantique pour une occupation festive !

Rendez-vous collectif à 15h au niveau du dépose minute ; ou entrez discrètement de votre côté dans l’aéroport.

Rendez-vous covoiturage à 14h30, terminus de la ligne de Tram 3, arrêt Neustrie.

Possibilité de vous garer en bord de route près du rond point d’accès de l’aéroport.

Dates à venir :

30 juillet, à 16h : Assemblée Générale pour s’organiser contre les expulsions aux Planchettes (à 2 km de La Paquelais sur la route de Fay-de-Bretagne, sur la D281)

17 août, à partir de 8h : à l’occasion des procès, rassemblement devant le Tribunal d’Instance de St-Nazaire (54, rue de la Paix).

« L’aéroport ne passera pas »

Voici un communiqué diffusé sur Indymédia Nantes:

L’aéroport ne passera pas

Actions nocturnes chez fit conseil et biotope, sous traitants d’aéroport grand ouest engagé dans la construction de l’aéroport de NDDL

Dans la nuit du 18 au 19 juillet 2011, Biotope, entreprise chargée d’effectuer des relevés biologiques sur la zone concernée par le projet d’aéroport de Notre Dame Des Landes, et FIT conseil, agence immobilière sous-traitant les procédures de rachat des dernières maisons invendues sur la zone, ont été attaqués. Tags, pneus des voitures de fonction crevés, serrures collées, pour leur montrer notre refus de ce projet.

Ce n’est pas la première fois que ce genre d’actions se produit, et ce n’est pas la dernière.

Qu’il soit bien clair qu’il en sera de même avec tou-te-s les actuel-le-s et futur-e-s collaborateurices de la machine à urbaniser, broyer, bétonner et expulser, Vinci.
Tou-te-s les motivé-e-s d’ici ou d’ailleurs sont encouragé-e-s à organiser elleux-mêmes des actions contre tou-te-s celleux qui font sans remords du profit avec la misère et la destruction.

Nous ne nous laisserons pas aménager !

Vélorution de noël à Nantes

Voici un appel à une initiative à Nantes, dont nous parlions il y a deux jours au sujet du futur aéroport.

offrez à vos enfants une ville moins polluée.

Venez pédaler le 18 décembre à Nantes !

Lutte contre la pollution, gain de temps pour aller au boulot, rejet de la reine-voiture dans la ville – et de ses dangers – , mobilisation contre l’obésité, ou encore amour de la bicyclette… Dans le vélo tout est beau !!

Le rendez-vous est fixé à 14h sur le parvis de la Cathédrale St Pierre, pour un parcours festif d’environ 7 km à allure lente. N’oublie pas ton déguisement ainsi que celui de ton vélo !
Et à l’arrivée, tu pourras profiter d’une crêpe, et d’un vin chaud pour les plus grands !

Appel à occupation de la zone du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes

L’aéroport de Nantes doit être remplacé par un nouveau, dans une sorte de grand projet pharaonique, au nom de la course au profit. Les initiatives se multiplient pour contrer ce projet, notamment un appel à l’occupation de la zone du projet, qui présente également la situation.

Nous repalerons naturellement d’une lutte dont la portée symbolique et pratique est très grande!

[Cliquez sur la sympathique image pour agrandir.]

Si vous voulez nous rejoindre, ou même venir pour nous rendre visite, nous sommes toujours ouvert-e-s. Il y a plein de maisons, de champs, d’arbres et de caravanes qui demandent à être occupés et défendus quand le temps sera venu.

Si vous avez votre propre projet pour contribuer, envie de créer un nouvel espace, jardin, ou des idées d’actions, ou n’importe quelle ressources utile, talents et mieux encore… nous vous encourageons à essayer et à être le plus possible auto-suffisant et organisé dans cet endroit.

Venez prendre part à cette lutte toujours grandissante contre la machine du progrès (technique). Et si vous ne pouvez pas venir nous rendre visite, peut-être avez vous l’envie de visiter quelques sites de Vinci par chez vous.

Liste de souhaits, idées à amener : vélos et remorques à vélo, bâches, outils, matériel de construction et de barricadage, matériel de grimpe (pour grimper dans les arbres et construire des cabanes : )), ordinateurs et connaissances techniques, brouettes, poêles à bois, cordes en tous genre (de grimpe, polyprop…), livres, camions/camionnettes, des ressources média, idées, inspirations, énergie pour lutter, ânes, dragons et dentistes…

Plus d’infos: zad@riseup.net
Rejoindre notre forum :
zad-occupation@liste.aktivix.org

Historique

Depuis plus de 40 ans, un nuage orageux s’est abattu sur les zones rurales, où il y a des fermes, des maisons, des terres maraîchères et des forêts, à 25 km au nord de la ville de Nantes, france.

Au sein d’un projet d’expansion massives, mal nommé « Eco-métropole » du « grand-ouest », le gouvernement local s’est approprié à peu-près 1000 hectares de terres pour faire place à la construction d’un projet cyniquement labellisé Haute Qualité Environnementale : un nouvel aéroport, une autoroute, une ligne TGV.

Cette zone est connue sous le nom de « ZAD » :  » Zone d’aménagement différé », et pour nous qui résistons, Zone à défendre.
Depuis l’annonce du projet, des résidents locaux et des fermiers ont organisé leur propre résistance à travers des pétitions, des manifestations, des occupations avec des tracteurs, des blocages…

Suite à des actes de sabotages durant les forages (analyse du sol en vue des travaux) au printemps/automne 209, la zone était gardée militairement par 150 policiers/militaires, qui étaient là pour protéger les machines impliquées dans les travaux.

En septembre 2009, après le camp Action Clmat sur la ZAD, un appel a été lancé pour occuper les maisons abandonnées et les zones menacées de la ZAD avec le soutien des locaux résistant à l’aéroport.

Cet appel a été entendu, et il y a maintenant quelques 16 lieux occupés sur la ZAD, incluant des corps de fermes vides, caravanes sur des terrains abandonnés, forêts et jardins collectifs.

Le 15 juillet 2010, les autorités ont délivré des papiers à 5 lieux occupés, annonçant que les occupants-e-s devaient quitter les lieux avant le 5 juillet, ou faire face à une procédure judiciaire et des expulsions.

Dans la même journée, un accord avait été signé par 5 bureaucrates sans importance pour financer le projet d’aéroport. Le 29 juillet 2010, 40 personnes ont occupé le conseil général à Nantes. Le lendemain, il était rendu public que le contrat de la construction de l’aéroport était attribué à la compagnie multinationale Vinci.

Les premiers travaux ont déjà commencé sur le barreau routier où l’autoroute serait construite pour l’aéroport (débroussaillages…).

En août 2010 la ville de Nantes publiait un appel d’offre pour une compagnie de sécurité qui garderait en permanences les sites et zones de construction sur la ZAD.

Mais nous ne partirons pas si facilement. Occupé-e-s à faire pousser de la nourriture pour nous nourrir ces prochaines années, chercher des zones à occuper et construire nos défenses sur la ZAD, nous nous implanterons toujours plus profondément et nous nous préparons pour la lutte..