• Piratage de l'Association Nationale des Chasseurs de Grand Gibier et communiqué du Haut-Valromey

Initiatives océanes

Nous parlions récemment de l’association Surfrider, voici quelques questions posées au sujet d’Initiatives Océanes, un projet lié à cette association et qui organise des nettoyages de plages.

1. En quoi consistent les Initiatives Océanes?

Les Initiatives Océanes est un projet qui a vu le jour il y a 16 ans au sein de l’association Surfrider Foundation. Cette association lutte pour la défense, la sauvegarde et la mise ne valeur de la gestion durable de l’océan, du littoral, des vagues et de la population qui en jouit.

Les Initiatives Océanes ont tout simplement été crée pour aider les personnes sensibles à ces problématiques d’apporter leurs pierres à l’édifice.

Les bénévoles organisent localement leur opération de nettoyage et le siège de Surfrider Europe s’occupe de coordonner les opérations, d’apporter un soutien logistique et pédagogique et de communiquer sur l’événement au niveau européen, national et régional.

2. Comment ce projet a-t-il été lancé, et dans quel esprit?

Le projet est né de l’envie des surfeurs de protéger leurs terrains de pratique. Ils sont très sensibles à la destruction du littoral et lutter contre la pollution.

L’esprit étant de protéger l’océan en faisant réfléchir chaque personne à sa responsabilité individuelle. Comprendre qu’il faut agir si nous voulons garder notre patrimoine. Par exemple, trier ses emballages est un geste simple qui permet de réduire la quantité de déchet !

3. Où en est-on aujourd’hui, et quelles sont perspectives?

Aujourd’hui le grand public est de plus en plus conscient de cette pollution et souhaite agir.

Pour l’année 2010 les initiatives océanes c’est plus de 950 actions de sensibilisation qui ont mobilisé 40 000 personnes (soit le double de l’année 2009 qui a vu se dérouler 500 nettoyages).

L’objectif principal de ce projet est d’avoir toujours plus de manifestation à travers le monde.

AU delà de sensibiliser les participants à la protection de l’environnement, l’opération permet de porter les revendications de l’association auprès des institutions nationales et européennes

Nous proposons une opération simple à organiser pour qui veut à la fois sensibiliser son entourage à la protection de l’environnement et militer pour la réduction des déchets.

4. Comment participer et soutenir Initiatives Océanes?

Le procédé est simple, ces bénévoles inscrivent leur nettoyage sur le site internet des Initiatives Océanes.

Pour cela un guide de l’organisation a été crée pour permettre à ces bénévoles d’avoir une démarche individuelle et simplifiée dans l’organisation d’événement. Il est disponible via le site internet.

Les participants consultent la liste des nettoyages de plages via www.initiativesoceanes.org pour connaitre le lieu de l’opération.

Il suffit ensuite de s’inscrire sur le site et le jour venu, de se rendre à l’endroit et à l’heure indiquée.

Il est demandé à l’organisateur de nous faire parvenir un bref bilan de cette opération avec quelques photos.

Soutenir les projets de solidarité

De la même manière qu’il est important d’adopter et de disposer de boîtes de transport dans le cas de sauvetages éventuels, il faut soutenir les projets de solidarité, faire passer le message, mobiliser.

Nous avions parlé d’une SPA du sud de la France qui a fait faillite et où les animaux avaient tout simplement été abandonnés. Une association, SOS animaux en détresse, s’était montée pour aider les animaux.

Cette association a encore besoin d’aide matérielle, à l’approche de l’hiver!

Le refuge de Pierrelatte a un grand besoin de couvertures, coussins, lainages, niches… tout ce qui est nécessaire pour réchauffer les animaux à l’approche de la mauvaise saison (qui a d’ailleurs déja commencé) .

Je vous ai présenté ce nouveau refuge dans un précédent article. Il fonctionne avec toute la bonne volonté des bénévoles. L’un d’eux s’est chargé de la création et du fonctionnement d’un site internet : http://www.sosanimauxpierrelatte.com

Dans la moyenne vallée du Rhône, où est situé ce refuge, il fait très froid en hiver (et cette année il semble précoce !). Le refuge a donc grand besoin de tout ce qui pourra apporter du confort aux petits pensionnaires.

Si vous habitez la région, n’hésitez pas à aller rendre visite à ce refuge ; il est ouvert du lundi au samedi de 13 h 30 à 17 h 30.

Des brocantes sont aussi organisées périodiquement pour apporter quelques euros supplémentaires (le nombre d’animaux a considérablement augmenté depuis la reprise du refuge par la nouvelle association). A suivre sur le site internet de SOS Animaux.

Merci pour les animaux qui comptent sur vous !

Rappelons également que cette association a besoin de bénévoles, par exemple pour les chiens:

Les promenades :
Sans choisir un chien en particulier, vous pouvez nous aider en offrant à nos pensionnaires de petites ou grandes balades. Cela les change un peu des parcs de détente, ils découvrent de nouvelles odeurs, et cela nous aide aussi à connaître leur comportement en laisse et à l’extérieur du refuge.

L’aide spécifique pour les vieux chiens :
Pour ceux qui ont peu de chance de retrouver un foyer car les gens les trouvent trop vieux, un petit geste, une caresse, une promenade, une aide pour leur entretien seront toujours appréciés. Et pourquoi pas un petit week end de temps en temps chez vous ?

Dans le même ordre d’idées, il y a une nouvelle initiative pour venir en aide aux galgos (voir notre article Les lévriers Galgos, torturés et massacrés à grande échelle en Espagne). Il s’agit d’une boutique vendant des porte-clefs muraux, des bijoux de sacs, des boucles d’oreille, des boîtes à mouchoir, des colliers pour chiens (attention ils sont en partie fait en feutrine, matière d’origine animale).

Et à propos des galgos, l’association Galgos Espoir organise des voyages de sauvetage en Espagne, et voici quelques photos des prochains chiens à adopter. Certains ont été grièvement blessés (une chienne a ainsi été amputée d’une jambe), et on notera qu’il y a également des chiens qui ne sont pas des galgos (qui seraient sinon incinérés vifs).